Catégories
Archives de l'agenda

11 eme Aye Aye Film Festival.

Archive du 2005-06-24
En salle et sous de vives étoiles (et la lune) débute ce soir le 11e
Aye Aye
Film Festival.

A 19h et en présence du réalisateur Raphaël Etienne
au Conservatoire Régional de l’Image 9, rue Michel Ney à Nancy

Le film A corps défendant

Elle, son homme derrière le mur de la prison. Elle, portrait d’une
femme
face au quotidien , face à l’attente, face à face de visages avec la
vie.

Raphaël Etienne

Réalisation cinéma :
– A corps défendant 48 minutes – 35mm avec Cécile Richard et Frédéric
Pierrot produit par Sensito Films Achat ARTE Festival de Clermont
Ferrand
(2005).
– Vélocité 8 minutes – 8 minutes – 35mm avec Chick Ortéga produit par
Aile
court Achat TVE câble Divers festivals (1994)
– Ici ou là-bas coréalisé avec Clément Susset produit par Coup de Film
(1991).

Réalisation Télévision :
Réalise plusieurs émissions pour Canal + ( JT, Le vrai journal, les
matinales, itélé…)
et des reportages pour Arte, (1999-2005)

A 21h vous aurez le choix entre le spectacle Trio Erotique et le film
Toul-Texas

Spectacle en plein air
Poèmes érotiques de Verlaine

Toul-Texas de Vincent Hachet
Au Conservatoire Régional de l’Image
1994-1945, l’armée américaine participe à la libération de l’Europe et
c’est
aussi ces moments de drague, ces moments de rencontre qui feront des
vies
entre Toul, par exemple, et les Etats-Unis

A 22h30 en plein air Présences féminines
-La politique du pire
Dominique Cabrera – France – 1987 – 19’
Un invité inattendu fait balancer le coeur de deux amies.

-Un château en Espagne
Delphine Gleize – France – 1999 – 27’
Elles ont rendez-vous comme chaque été devant la gare. Une grand-mère
et sa
petite fille. Cette année, la première est en retard, pose moins de
questions, oublie le chemin et cache le principal…

-Blonde et Brune
Christine Dory – France – 2003 – 59’
Blonde admirait l’intransigeance de Brune qui aimait la spontanéité de
Blonde. Après dix ans de séparation Blonde débarque chez son amie et
l’occasion se présente pour les deux d’essayer la vie de l’autre comme
on
essaye une robe.

Laisser un commentaire