Catégories
Archives de l'agenda

ELF La pompe Afrique à 20h00

Un spectacle de et par Nicolas Lambert

Archive du 2006-02-08
Le procès ELF, mis en scène, un imbroglio politico-judiciaire raconté par ses protagonistes. Les vraies paroles d’un procès qui nous regarde. Histoire de comprendre. Un spectacle écrit et mis en scène par Nicolas Lambert qui utilise ses dons et son travail. Il est tour à tour le Président du Tribunal aux vastes emmanchures et aux questions ciselées, Loïk Le Floch-Prigent dont la voix fatiguée contraste avec le ton  » Pasqualien  » d’un Alfred Sirven faussement débonnaire, André Tarallo suintant de mauvaise foi…
S’il caricature ces hommes, il ne les transforme pas pour autant en pantins agités. Il tâche de rendre leur complexité, leurs ambiguïtés et leur drame profond. Et le spectacle d’un homme seul qui joue à en être plusieurs devient troublant : en incarnant avec humanité et dérision ces hommes empêtrés dans leurs contradictions, le comédien ne nous renvoie-t-il pas à nous-mêmes et à ces contradictions dont nous sommes pétris ? Comme un bouffon du roi, il nous offre un spectacle drôle et citoyen, un extraordinaire moyen de comprendre en s’amusant ce qu’est la Françafrique.
« C’est bien foutu, c’est drôle, on rigole et puis on comprend quelques choses et puis on réfléchit. Il a inventé (ou presque on sait pas trop…) le documentaire théâtral. » Daniel Mermet – France Inter
« Drôle et cruelle, la mise en scène de Nicolas Lambert a le mérite de rendre compréhensible un procès tentaculaire qui n’a malheureusement rien d’une fiction..» Arte
« Nicolas Lambert a tiré une pièce souvent drôle mais toujours cruelle, Elf, la pompe Afrique, qui se veut tout autant la lecture d’un procès à bien des égards exceptionnel qu’un réquisitoire militant contre cette forme de colonialisme pétrolier français. Son public rit d’ailleurs moins qu’il ne s’indigne de ces extraits judiciaires soigneusement choisis, où les millions s’engouffrent par centaines dans des villas pharaoniques, dans des comptes bancaires suisses répondant aux noms de Tomate, Langouste, Minéral ou Végétal, dans les poches d’intermédiaires douteux, ou d’opportuns « mandants » africains. » Le Monde
Organisé par Survie Lorraine: : http://survie.lorraine.free.fr

Laisser un commentaire