Catégories
Archives de l'agenda

Marco Godinho – « A plein temps »

Archive du 2007-05-31
Dans le prolongement de l’invitation qui lui a été faite à l’occasion de la conception graphique du site
internet de la galerie, nous consacrons à Marco Godinho sa première exposition personnelle.
Ce jeune artiste portuguais (né en 1978) n’hésite pas à s’emparer des différents médiums qui s’offrent à lui.
La démarche de Marco Godinho s’établit autour des rapports constants que nous entretenons face au temps et à l’espace.
En effet, cette articulation détermine notre être social : comment être au monde avec un présent qui se renouvelle sans cesse, qui s’offre à nous comme une perception à chaque fois renouvelée et qui trouble les perspectives ?
« À plein temps » traite de cette quête au quotidien.
Ses travaux consistent en des propositions d’espaces de liberté qui se jouent des codes relatifs à un contexte, à un objet pour en montrer les sens cachés et leur conférer un nouveau statut.

La première partie de l’exposition est construite autour de la marche, activité propre à tous, qui conditionne plus que jamais des espaces liés à notre liberté mais souvent entravés par toutes sortes de contraintes sociales.
Lorsque l’on marche, notre pensée s’élabore et tente de s’organiser; soudain tout paraît possible et moins tragique. Un espace mental s’ouvre : « Avancer sur ses deux pieds rend semble-t-il plus facile le déplacement dans le temps, l’esprit passe aisément des projets aux souvenirs, de la mémoire à l’observation. Le rythme de la marche donne en quelque sorte son rythme à la pensée… » (1)
Marco Godinho a réalisé une série de 7 marches qui ont généré, sous différentes formes (vidéos, dessins, oeuvre néon), une sorte de cartographie mentale qui démultiplie un déplacement opéré entre un même point de départ (la gare de Nancy) et un même point d’arrivée (la galerie).

Dans l’autre salle de la galerie, il sera également question de déplacements cette fois liés aux questions de temps perpétuel, à l’instar de ce calendrier-agenda personnalisé intitulé « Un temps au présent
(Calendrier éternel, 12 propositions d’espaces à expérimenter le temps) » ou bien de cette horloge transformée en table de ping-pong circulaire, « All around », où le filet tourne en une minute autour de la table, divisée en 12 parties comme le découpage d’une montre. Le filet tourne autour de lui-même comme une aiguille qui compte le temps qui passe : le temps tourne sans fin, le jeu aussi…
Les travaux de Marco Godinho visent à perturber le statut des objets qu’ils désignent et confèrent au spectateur un rôle actif, celui de réinventer sans cesse les règles du jeu.

(1) Rebecca Solnit, « L’art de marcher », Actes Sud Editions, 2002.

Ce projet est réalisé avec le concours du Centre national des arts plastiques (Ministère de la culture et de la communication) – aide à la première exposition.

Pour toutes précisions (et demande de visuels), contacter la galerie au +33(0) 383 301 731 ou par email: marion@galerieartattitudehervebize.com

Catégories
Archives de l'agenda

Marco Godinho – « A plein temps »

Archive du 2007-05-31
Dans le prolongement de l’invitation qui lui a été faite à l’occasion de la conception graphique du site
internet de la galerie, nous consacrons à Marco Godinho sa première exposition personnelle.
Ce jeune artiste portuguais (né en 1978) n’hésite pas à s’emparer des différents médiums qui s’offrent à lui.
La démarche de Marco Godinho s’établit autour des rapports constants que nous entretenons face au temps et à l’espace.
En effet, cette articulation détermine notre être social : comment être au monde avec un présent qui se renouvelle sans cesse, qui s’offre à nous comme une perception à chaque fois renouvelée et qui trouble les perspectives ?
« À plein temps » traite de cette quête au quotidien.
Ses travaux consistent en des propositions d’espaces de liberté qui se jouent des codes relatifs à un contexte, à un objet pour en montrer les sens cachés et leur conférer un nouveau statut.

La première partie de l’exposition est construite autour de la marche, activité propre à tous, qui conditionne plus que jamais des espaces liés à notre liberté mais souvent entravés par toutes sortes de contraintes sociales.
Lorsque l’on marche, notre pensée s’élabore et tente de s’organiser; soudain tout paraît possible et moins tragique. Un espace mental s’ouvre : « Avancer sur ses deux pieds rend semble-t-il plus facile le déplacement dans le temps, l’esprit passe aisément des projets aux souvenirs, de la mémoire à l’observation. Le rythme de la marche donne en quelque sorte son rythme à la pensée… » (1)
Marco Godinho a réalisé une série de 7 marches qui ont généré, sous différentes formes (vidéos, dessins, oeuvre néon), une sorte de cartographie mentale qui démultiplie un déplacement opéré entre un même point de départ (la gare de Nancy) et un même point d’arrivée (la galerie).

Dans l’autre salle de la galerie, il sera également question de déplacements cette fois liés aux questions de temps perpétuel, à l’instar de ce calendrier-agenda personnalisé intitulé « Un temps au présent
(Calendrier éternel, 12 propositions d’espaces à expérimenter le temps) » ou bien de cette horloge transformée en table de ping-pong circulaire, « All around », où le filet tourne en une minute autour de la table, divisée en 12 parties comme le découpage d’une montre. Le filet tourne autour de lui-même comme une aiguille qui compte le temps qui passe : le temps tourne sans fin, le jeu aussi…
Les travaux de Marco Godinho visent à perturber le statut des objets qu’ils désignent et confèrent au spectateur un rôle actif, celui de réinventer sans cesse les règles du jeu.

(1) Rebecca Solnit, « L’art de marcher », Actes Sud Editions, 2002.

Ce projet est réalisé avec le concours du Centre national des arts plastiques (Ministère de la culture et de la communication) – aide à la première exposition.

Pour toutes précisions (et demande de visuels), contacter la galerie au +33(0) 383 301 731 ou par email: marion@galerieartattitudehervebize.com

http://www.galerieartattitudehervebize.com

Catégories
Archives de l'agenda

Colloque à l’institut Goethe

Archive du 2007-05-31
Lieu : Goethe-Institut Nancy – 39, rue de la Ravinelle
Date : Jeudi 31 mai 2007 à 18h30.
En langue française. Entrée libre.

Dans le cadre du Colloque International de Sociologie « Voyages Transatlantiques » le Goethe-Institut Nancy,
en partenariat avec l’Université Nancy 2 et l’Université Marc Bloch de Strasbourg, présente une conférence
grand public par le Professeur Dr. Christian Papilloud de l’Université de Lunebourg sur le thème « La
controverse oubliée. La querelle de l’interaction. » le jeudi 31 mai 2007 à 18h30 dans ses locaux, 39, rue
de la Ravinelle à Nancy.

les inscriptions sont encore possibles au Goethe-Institut Nancy par mail (bonnardel@nancy.goethe.org) ou par téléphone au 0383354436.

http://www.goethe.de/ins/fr/nan/fr2300835.htm

Catégories
Archives de l'agenda

Sleepers

Archive du 2007-05-31
Jeudi 31 Mai
20h30 – 13€ en location / 15€ sur place / 11€ adhérents

SLEEPERS (Garage Noise / Bordeaux)

Quand il fallait encore décrire la musique de Sleepers, on parlait de Jesus Lizard ou Neurosis.

Quand il fallait faire des phrases choc, on disait que c’était les Helmet français.

Maintenant, c’est un groupe culte. Les Sleepers font du Sleepers.Des paysages accidentés, où la mélodie et le chaos cohabitent. Un feeling très garage rock auquel s’ajoute la patte Sleeppers, qui vient de la scène noise.

A ce titre, le groupe peut se targuer de posséder une base rythmique d’une lourdeur implacable. Comme chez les Unsane, la basse a un rôle complètement central, à tel point qu’elle lance des riffs suivis par une guitare pachydermique qui sert en fait de rythmique et soutient une batterie démentielle car très diversifiée. Les textures de guitare sont elles aussi noisy, elles résonnent et dérapent dans des tons très garage rock. Signals From Elements offre une nouvelle perspective de Sleeppers, qui s’offre de temps à autre une ambiance typée Meshuggah pour les guitares, où seule la base rythmique se permet de varier, dans un opressant Maelström sonore. De plus, la production rajoute à cette sensation puisqu’elle amplifie tout ce qui est grave en lui donnant une ampleur primordiale et sature tout ce qui est aigu, le rendant distordu et inquiétant.

17 ans d’activité et d’activisme au compteur. De quoi inspirer le respect.

Album : Signals From Elements (At(h)ome / Wagram) – www.sleeppers-band.com

———————————————————————————————————–

Ephel Duath (Free Rock’n’Roll / Italie)

Les protégés de chez Earache (label Napalm Death, Entombed, Cannibal Corpse). Les italiens produisent une musique tantôt furieusement agressive et efficace, tantôt furieusement libre et expérimentale, ne s’empêchant pas des passages entiers jazz rock voire free jazz. Un trio de musiciens très impressionnants. Une virtuosité vécue de façon rock’n roll, cradingue et jusqu’au-boutiste.

Album : Pain Necessary To Know (Earache) – www.ephelduath.net

Catégories
Archives de l'agenda

« Un soir d’anniversaire »

Archive du 2007-05-31
« Un soir d’anniversaire » de Rachel Jennifer ZEZN. Les 4, 24 et 31 mai 2007 à 20h30 à la MJC Lillebonne.

« Un soir d’anniversaire » est une comédie satyrique écrite et mise en scène par Rachel Jennifer ZEN, jeune comédienne de 27 ans.
Tout en suivant des études de lettres, elle intègre le Conservatoire d’Art Dramatique. Alliant sa passion de l’écriture à celle de la comédie, elle décide de créer il y a quelques mois sa propre troupe « A la folie pas du tout », composé de 7 comédiens issus comme elle du Conservatoire.
Après avoir vu plusieurs de ces poèmes publiés, elle se lance dans l’écriture de son premier spectacle qu’elle va présenter les 4, 24 et 31 mai.
Quelque peu autobiographique, ce spectacle est l’histoire d’un couple qui, lors d’un dîner en tête-à-tête, voit leur univers totalement basculer par l’arrivée impromptue des amis, des voisins, de la famille… Bref, une soirée en amoureux qui termine en règlement de comptes ! Quel programme !
Souhaitant à cette nouvelle troupe le succès qu’elle mérite !

Catégories
Archives de l'agenda

Marcus Miller (usa) + The Tricks

Archive du 2007-05-30
Mercredi 30 mai – 20h30 – jazz
Marcus Miller (usa) + The Tricks
Production Nancy Jazz Pulsations
22 / 25 / 28 €

Miles Davis, Paul Chambers, Larry Graham, Stanley Clarke, Earth, Wind & Fire, Grover Washington,… autant de noms prestigieux associé à la carrière de Marcus Miller, bassiste d’exception déjà invité au festival Nancy Jazz Pulsations en 1995 et 2003. Dès la deuxième moitié des années 1970, ce jeune virtuose laissa une trace discographique indélébile en cosignant l’album Tutu avec Miles Davis en 1986. Son premier album solo The Sun Don’t Lie lance brillamment sa deuxième carrière : celle de leader épanoui qui, après quinze ans d’aventures tous azimuts, sait parfaitement cadrer son champ d’expression, entre mélodies ciselées et arrangements soignés. Marcus Miller a définitivement imposé sa marque, celle d’un musicien respecté qui sait faire fructifier l’héritage des grandes musiques noires, de Stevie Wonder à John Coltrane. Une légende vivante.

www.marcusmiller.com – www.nancyjazzpulsations.com

http://www.lautrecanal.fr

Catégories
Archives de l'agenda

Immeuble en fête avec AVF

Archive du 2007-05-29
A partir de 19h00, chacun vient un plat salé, sucré ou une boisson. « A la bonne franquette », nous faisons connaissance entre nouveaux arrivants et les partenaires AVF ainsi que les associations de l’immeuble de la cour du Manège.
Inscription au 03 83 35 20 78. Les nouveaux arrivants sur Nancy et alentours sont les bienvenus.

http://www.avf-nancy.net

Catégories
Archives de l'agenda

Compagnie Malka, Bouba Landrille Tchouda

Archive du 2007-05-29
Mardi 29 mai – 19h – danse hip hop
Compagnie Malka, Bouba Landrille Tchouda
répétition publique Regarde-moi
une coproduction Ballet de Lorraine / l’Autre Canal

La cie Malka, en résidence au Centre Chorégraphique National de Lorraine du 15 au 30 mai, vient présenter le fruit de sa création à l’Autre Canal. La présentation sera suivie d’une discussion avec le public.
Danseur hip-hop autodidacte, Bouba Andrille Tchouda s’est frotté à plusieurs disciplines comme la capoeira et la danse contemporaine. Son parcours métissé l’incite à repousser les frontières du hip-hop pour explorer les possibilités infinies du langage de la danse. En 1991, il fonde la compagnie Malka.
Après Malandragem et Des mots, Bouba s’attelle à sa troisième création Regarde-moi et propose un questionnement sur la différence et l’indifférence, un hymne à l’autre, aux souvenirs et à l’espoir.

www.ballet-de-lorraine.com – cie.malka.free.fr

http://www.lautrecanal.fr

Catégories
Archives de l'agenda

Battles (usa) + Bleubird (can) + Ra (fr

Archive du 2007-05-29
Mardi 29 mai – 21h – rock – hip hop
Dérapage # 1
Battles (usa) + Bleubird (can) + Ra (fr)
Coproduction Monolithe / Umlaut / l’Autre Canal
9 / 11 / 13 € – L’Autre Canal

Nouvelle pépite du label Warp, Battles composé entre autres, d’anciens membres de Don Cabalerro et d’Helmet, mélange rock et électro avec une aisance déconcertante. Inventifs, audacieux et francs-tireurs, les new-yorkais s’illustrent grâce à un mode de création résolument défricheur. La musique de Battles est complètement déformée en live, par un dispositif électronique qui la sample, la réplique, la diffuse et l’altère. Un véritable ovni musical.

Bleubird propose un set aux accents provocateurs, plein d’humour et de satire sociale débordant de finesse et d’une indéniable énergie. Au menu : beats incisifs et électro, slam et interludes comiques…

À la manière de dDamage, Ra distille un son electro hip hop marqué par un traitement de son très brut et jongle avec talent entre samples distordus et mélodies impeccables.

www.bttls.com – www.myspace.com/bleubird – www.raspage.com – www.myspace.com/assomonolithe – www.association-umlaut.com

http://www.lautrecanal.fr

Catégories
Archives de l'agenda

Black Lips (usa) + Thundercrack (lorrain

Archive du 2007-05-26
Samedi 26 mai – 21h – indie rock
Black Lips (usa) + Thundercrack (lorraine) + The Kidnappers (all)
Coproduction Gorilla / l’Autre Canal
6 / 8 / 10 €

Si vous vous plaisez en la compagnie du Brian Jonestown Massacre ou du Jon Spencer Blues Explosion, tendez l’oreille. En matière de rock sauvage et indomptable, l’irrévérencieux groupe The Black Lips est en passe de devenir une référence. Rois de la scène undergound du garage rock psychédélique, les quatre garçons d’Atlanta carburent à l’énergie brute.

Dans la lignée de Bo Diddley ou des Sonics, les nancéens de Thundercrack distillent un rock décharné qui emprunte autant au blues qu’au punk. Stylé et hystérique, la musique de Thundecrack est un concentré de rock’n’roll addictif.

Originaire de Cologne, The kidnappers naviguent entre power pop et punk 77. Un cocktail explosif de rock et d’électricité.

www.myspace.com/theblacklips – www.myspace.com/thundercracknancy – www.myspace.com/kidnappers – www.nancyrockcity.com

Dans le bar : Bob Morlock, le roi de la savonnette qui tombe – Garage rock’n’roll

http://www.lautrecanal.fr