Catégories
Archives de l'agenda

Festival des Artefacts

Au zénith de Strasbourg

Archive du 2008-04-18
vendredi 18 avril 2008 à partir de 15h

16:30 17:30 Gogol Bordello
Découvrant le folklore ukrainien de l’arrière pays après avoir fui sa Kiev natale à la suite de la catastrophe
de Tchernobyl, Eugene Hutz échoue à New York après avoir séjourné dans tous les camps de réfugiés d’Europe. La rage à l’âme, la faim au ventre et le coeur au bord des lèvres, il forme le Gogol Bordello, afin de donner forme au cahot qui agite son corps et son esprit. La référence à Nikolai Gogol est non seulement assumée mais revendiquée et le «Ukrainian Gypsy Punk Cabaret !» produit par cette fanfare hybride s’inscrit dans la grande tradition des électrochocs apatrides qui ont su trouver creuset idéal dans la nuit New yorkaise.

18:00 19:00 bb brunes
Comme pour conjuguer au présent l’éternel retour des mythes fondateurs du rock’n’roll, BB Brunes a jailli des Rock’n’roll Friday comme d’autres, en leur temps, du Golf Drouot, déboulonnant au passage tous les regards bienveillants pour débusquer, dans les foules pressées à leurs pieds, ceux qui, fiévreux et embués, leur promettaient des lunes inédites. Vu depuis les bords de scène ou la tranche de leur premier album, il semblerait bien que le monde soit en marche.

19:30 20:30 Serj Tankian (la voix de System of a down )
Au coeur des puissances de System Of A Down, se cache donc une voix exceptionnelle : celle de Serj Tankian, Américano-néozélandais d’origine arménienne, né à Beyrouth. Pluriel par nature, Serj Tankian voit large et agit grand : qu’il questionne haut et fort le monde au gré des albums de SOAD, multiplie les rencontres (on l’aura entendu chanter avec Rita Mitsouko, Buckethead ou Tom Morello) ou poursuive ses démons par un parcours solo d’artiste libre de tout dogme ou diktat.

21:00 22:00 Babyshambles
Qui tient absolument à gloser sur ce que Pete Doherty possède et que tant d’autres tentent de fabriquer, devra lire plus de romans qui déforment les poches que d’articles de presse.
Qui veut entrevoir ce que Babyshambles incarne dans une élégante nonchalance et que tant de groupes ne peuvent qu’afficher, devra davantage puiser dans son amour du rock’n’roll que dans sa science et sa raison.
Une rare affaire de grâce nichée au creux de quelques accords électriques.

22:30 23:30 Justice live
Et le peuple de se dresser, mu par l’une de ces solidarités spontanées dont on fait les récits épiques, pour réclamer une fois encore Justice…
… et Justice de répondre par les actes en revenant en terres strasbourgeoises pour le Festival des Artefacts.

00:00 01:00 Birdy Nam Nam
Délires futuristes quasi baroques, compositions kaléidoscopiques, grilles d’accords filaires et mélodies au
bistouri, Birdy Nam Nam se situe résolument au centre de l’univers musical délimité par les quatre maîtres es-Djeeing « à la française » qui composent la formation. Loin de l’esprit des Dj battles, Pone, Crazy b, Dj Need et Little Mikee mettent leur virtuosité au service de la rencontre et du récit proposé au dance-floor.

01:30 02:30 Vitalic
Il y aurait du Isaac Asimov dans le futurisme électronique de Vitalic ; on y entend les grippages des mécaniques sociales et le grincement des machines. Depuis « Poney EP » paru sur le label Gigolo, Vitalic vit dans l’ubiquité qui s’offre à ceux qui produisent les plus grands classiques des dance floors internationaux. L’enjeu qui sous-tend ses prestations live en est sans doute d’autant amplifié, remettant tout le monde en prise directe avec la singularité.

02:30 04:00 Mix Master Mike (beast ie boys )
En un mot comme en cent, Mix Master Mike est une légende. Dj de Beastie Boys, fondateur du collectif Invisible Skratch Piklz, il a fait du scratch une discipline en soi. Reprenant, au compte de cette technique, la morale du travelling invoquée par Godard, Michael Schwartz est un styliste obsédé par la musicalité du geste et son partage possible avec le public

Festival des artefacts
18, 19 et 20 avril au Zénith de Strasbourg & 23, 24,25 et 26 avril à la laiterie de Strasbourg

http://www.festival.artefact.org/

Laisser un commentaire