TOUT NANCY .COM

Gradus ad Musicam recrute


rechercher

 

 

La Gazette du GAM
N° 18 - juillet-août 2007

 

 

GRADUS AD MUSICAM

chante en été

et recrute en automne

 

Le GAM fait son festival - L'été est par excellence la saison des festivals. Le GAM - plus précisément une partie d'icelui - a décidé cette année de se faire son petit festival à lui tout seul et de se véhiculer en terre d'Aveyron pour s'y ressourcer et y donner deux concerts dans des hauts-lieux de la contemplation spirituelle et du recueillement musical (cf. ci-après).

L'été est en effet un moment propice à la réflexion, notamment pour le directeur musical François Legée et ses adjoints. Le programme de la saison 2007-2008 a beau être sur les rails, il reste tout à organiser pour répondre à la question essentielle : comment répondre aux attentes du public, qui assiste de plus en plus nombreux aux concerts du GAM ? Chaque concert est une gageure, car les paramètres à considérer sont toujours spécifiques et souvent inattendus.

Par exemple, la Passion selon Saint Matthieu est une oeuvre qui requiert une multiplicité d'intervenants, 6 solistes, 2 choeurs, 2 orchestres, qui doivent être en harmonie les uns avec les autres et en phase avec les demandes du chef. Les choeurs et les orchestres doivent être autant que possible musicalement homogènes et les choristes doivent pouvoir chanter en allemand avec une prononciation impeccable. Il faut ajouter que le GAM est en perpétuel renouvellement et devra intégrer de nouveaux instrumentistes et choristes qui n'auront pas nécessairement une grande expérience de la musique d'ensemble (cf. ci-après).

 

LE GAM en villégiature musicale en Aveyron - Le Choeur de Chambre GRADUS AD MUSICAM fera son propre festival dans la région de Conques du 14 au 21 juillet. Le programme musical sera essentiellement religieux, comme il sied à des édifices que l'on croirait bâti tout exprès pour abriter la musique vocale inspirée par la foi chrétienne.

Inscrite au Patrimoine mondial de l'Unesco, Conques est une étape majeure sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle et n'a cessé d'attirer visiteurs et pèlerins. On y vient de loin pour y humer une bouffée de spiritualité, savourer le génie des artistes du Moyen-âge qui ont su si bien croquer les 7 péchés capitaux sur le tympan de l'abbatiale, et découvrir le trésor de Sainte-Foy... En revanche, la Chapelle des Pénitents Noirs (XVIIe) à Villefranche de Rouergue est, elle, de construction baroque, mais offre également une acoustique magnifique grâce à sa voûte en bois particulièrement propice à la voix. Deux concerts sont prévus :

Jeudi 19 juillet 2007 à 17h
Abbatiale de Conques

Vendredi 20 juillet 2007 à 20h30
Chapelle des Pénitents Noirs, Villefranche de Rouergue

Photo : http://architecture.relig.free.fr/accueil.htm

 

 


Passionné de musique ?
Fondu de chant ?

Vous mourez d’envie de chanter ou de jouer BACH en vrai avec chœur, orchestre, solistes, etc. ?

Ne résistez plus !

GRADUS AD MUSICAM vous propose de participer à son programme-phare 2007-2008 :

La Passion selon Saint Matthieu de J.S. BACH

Pour tout savoir, appelez-nous : 03 83 21 09 19

ou écrivez-nous :
Gradus Ad Musicam
2, rue des Fabriques - 54000 Nancy
téléphone : 03.83.36.85.98
Email : gam@gradus-ad-musicam.com

 

 

LA PASSION SELON SAINT MATTHIEU (1) - La Passion selon Saint Matthieu (en allemand Mattäuspassion) est l'une des plus grandes merveilles de la musique vocale et le chef-d'oeuvre le plus étincelant de Johann Sebastian Bach. L'oeuvre fut représentée pour la première fois le 15 avril 1729, le jour du Vendredi Saint, en l'église Saint-Thomas de Leipzig, où Bach était Kantor, donc grand ordonnateur de la musique d'église. Elle fut mal accueillie par le public et les autorités, qui furent déroutés par l'exubérance des effets musicaux et la profusion des sentiments. Leipzig était en effet une cité protestante marquée par un piétisme austère, hostile aux effusions dramatiques et à la puissance d'émotion de cette musique.

Il nous paraît aujourd'hui incongru que cet extraordinaire chef-d'oeuvre de l'art baroque, qui suscite aujourd'hui l'admiration unanime des mélomanes du monde entier, ait pu être dédaigné par ses destinataires. On pourrait dire crûment que Bach avait servi de la confiture à des ...

 

 


LE THOLY AIME FAURÉ ET LE GAM - La société Bongrain-Gérard a invité Gradus Ad Musicam à interpréter le Requiem de Fauré en son fief du Tholy, un havre d'air pur au coeur des Hautes-Vosges où sont fabriqués de succulents fromages comme le Caprice des Dieux et le Montagnard. Il s'agissait d'un concert destiné essentiellement au personnel de la société. Le GAM se produisait pour la première fois dans la magnifique église du Tholy et fut émerveillé par l'extraordinaire acoustique de l'édifice ainsi que par l'accueil enthousiaste des spectateurs. En 1° partie, le Choeur de Chambre du GAM a interprété essentiellement de la musique sacrée, mais aussi quelques morceaux profanes comme "Les feuilles mortes" ou "West Side Story". Un concert qui a rendu heureux les auditeurs comme les musiciens.

A l'issue du concert, les gamistes reçurent pour prix de leur venue force d'exquises gâteries qu'ils dégustèrent sans retenue, ne tarissant pas de louanges sur une entreprise qui aime tant partager son fromage et soigner son image en stimulant les caprices des dieux de la musique.

Pour lire l’article de l’Echo des Vosges- l'Abeille, veuillez cliquer ici Pour en savoir plus sur Le Tholy, veuillez cliquer ici

Photos mairie Le Tholy

 

 

LES ENFANTS DE DOGORA TRIOMPHENT À STRASBOURG - Le public du Palais des Fêtes a fait une ovation à DOGORA, la célèbre fresque musicale d'Etienne Perruchon, au concert d’inauguration de MUS-E France : coordonné dans notre pays par Courant d’Art, le programme européen MUS-E de la Fondation Internationale Yehudi Menuhin engage depuis 1993 des actions culturelles dans les écoles et les quartiers pour combattre la violence, le racisme et l’exclusion sociale.

Cette soirée fut le point d'orgue d'une année de préparation pour une centaine d'élèves des écoles primaires Catherine et Karine de Hautepierre, de l’école Fischart de la Meinau, du collège Truffaut de Hautepierre. Ce fut une expérience inoubliable qui leur a permis de participer à un spectacle musical grandiose et de chanter une musique sublime qui a fait la joie des nombreux auditeurs présents, parmi lesquels leurs parents. Quant aux choristes et instrumentistes du GAM, ils ont toujours beaucoup de joie à interpréter DOGORA, qui sera redonné le 14 décembre 2007 au Conseil Régional de Metz.

Pour en savoir plus sur Courant d'Art, veuillez cliquer ici
Pour en savoir plus sur MUSE-E et la Fondation Yehudi Menuhin, veuillez cliquer ici
Pour lire un compte rendu du concert sur le webzine cafebabel.com, veuillez cliquer ici

Photos Philippe Quenet

 

LE CHŒUR DE CHAMBRE DU GAM SUR LA ROUTE DES ORGUES DE MOSELLE - La Moselle offre un patrimoine culturel exceptionnel. Dans ses églises résident de véritables sculptures musicales : les orgues. Cet héritage historique est riche de près de six cents orgues, hissant le département de la Moselle au second rang des départements français et au premier rang des départements lorrains.

Afin de conserver ce patrimoine unique, le Conseil Général de la Moselle a lancé un programme de soutien financier aux communes afin de faire revivre les instruments devenus muets avec le temps. Le Département a accompagné ces restaurations par un programme musical nommé « La Route des Orgues de Moselle ». L’ADDAM 57 (Association pour la Danse et l’Activité Musicale en Moselle) maître d’œuvre de cet événement depuis 1994, souhaite non seulement animer et valoriser les orgues locales, mais également promouvoir les organistes régionaux aux côtés de musiciens de renommée nationale voire internationale.

C'est ainsi que le GAM a été invité à chanter en l'église St-Maximin de Thionville, en coopération avec l'organiste Jean Bizot, qui se montra à la heuteur du magnifique instrument représenté ci-contre en jouant quelques grands classiques du grand Bach et de Buxtehude;

Pour en savoir plus sur l'orgue de l'église Saint-Maximin de Thionville, veuillez, cliquer ici

 

 


L'ABONNEMENT GAM 2007-2008

 

Joseph HAYDN - Sofia GOUBAÏDOULINA
LES SEPT PAROLES DU CHRIST EN CROIX

Haydn reçut en 1787 une commande insolite : une Passion pour orchestre de chambre. Il s’y attacha tant qu’il en fit en 1796 une version pour chœur. Cette œuvre célèbre sera mise en parallèle avec une partita pour violoncelle, baïan (accordéon) et orchestre à cordes de Sofia Goubaïdoulina composée en 2005.

Lundi 26 novembre 2007 à 20h 30 - Salle Poirel, Nancy

Interprètes :
Anouk VINÉ, violoncelle
Anthony MILLET, accordéon
Solistes, Orchestre de Chambre et Ensemble Vocal GRADUS AD MUSICAM
Direction : François LEGÉE

 

 

 

Giovanni Battista PERGOLESI
STABAT MATER

Nulle douleur n’est éternelle sauf celles auxquelles l’art donne un cachet d’éternité. Le célèbre Stabat Mater de Pergolèse dépeint avec une telle intensité le deuil maternel qu’il en est devenu l’incarnation. Laure Baert & Marie Lenormand verseront des larmes de musique sur l’entrelacs des effusions. En contrepoint seront donnés Exsultate, jubilate, une œuvre jubilatoire de Mozart, ainsi que le concerto pour flûte en ré mineur de C.P.E. BACH.

Jeudi 31 janvier 2008 à 20h 30 - Salle Poirel, Nancy

Interprètes :
Laure BAERT, soprano
Marie LENORMAND, mezzo soprano
Reynaldo GRECO, flûte
Orchestre de Chambre GRADUS AD MUSICAM
Direction : François LEGÉE

Pour en savoir plus sur Laure Baert, veuillez cliquer ici et ici
Pour en savoir plus sur Marie Lenormand, veuillez cliquer ici
Pour en savoir plus sur Patrick Gallois, veuillez cliquer ici

 

Johann Sebastian BACH
PASSION SELON SAINT MATTHIEU

Avec la Passion selon Saint Matthieu, Bach a édifié une immense cathédrale de lumière et d’émotion qui transcende la religion et transporte le cœur. Le GAM a attendu 25 ans pour aborder cette insurpassable merveille de l’art musical. Deux chœurs, deux orchestres, six solistes, un événement exceptionnel.

Solistes, Chœur d’enfants, Chœur & Orchestre GRADUS AD MUSICAM

Direction : François LEGÉE

Vendredi 14 mars 2008 à 20h 45 (version abrégée, durée 2h)
Dimanche 16 mars 2008 à 16h (version longue, durée 3h30)
Eglise Saint-Léon, Nancy

 

Léo FERRÉ - LA CHANSON DU MAL-AIMÉ

Léo Ferré mit en musique de nombreux poètes, Baudelaire, Verlaine, etc. La Chanson du Mal-Aimé est une grande fresque pour solistes, chœur & orchestre symphonique, composée sur le fameux poème d’Apollinaire. Le GAM donnera chair & âme à cet ample chant d’amour avec la collaboration de Laurent Malot, l’interprète idéal de Léo Ferré.

Samedi 24 mai 2008 à 20h 30 - Salle Poirel, Nancy

Interprètes :
Laurent MALOT, auteur, compositeur, chanteur
Célia PIERRE, soprano
Chœur & Orchestre Symphonique GRADUS AD MUSICAM
Direction : François LEGÉE

 

CONCERT OFFERT AUX ABONNES

 

ROMAIN DIDIER - PINOCCHIO COURT TOUJOURS

Un fabuleux conte musical pour petits et grands qui fait revivre les aventures du célèbre pantin de bois . Musique de Romain Didier sur un livret de Pascal Mathieu.

Pour en savoir plus, veuillez cliquer ici

Alexandros MARKEAS - DIMOTIKA

Dimotika est une œuvre écrite par Alexandros MARKEAS, jeune compositeur grec né en 1965, pour mezzo-soprano, chœur d’enfants et 7 musiciens (flûte, clarinette, alto, violoncelle, 2 percussions, harpe). Il s’agit de mélodies de la poésie populaire grecque.

Pour en savoir plus, veuillez cliquer ici

Mercredi 18 juin 2008 à 20h 30 - Salle des Ecraignes,Villers-lès- Nancy

Chœur d’enfants & Orchestre de Chambre GRADUS AD MUSICAM
Direction : François LEGÉE

 


Abonnement standard : Haydn - Pergolèse - Bach - Ferré + concert cadeau (Pinocchio- Dimotika)
Tarifs 49 euros (normal) - 40 euros (réduit)

Abonnement étudiant 3 concerts : 18 euros (- 26 ans) - 3 concerts Poirel (hors Bach)
Abonnement étudiant 4 concerts : 30 euros (- 26 ans) - 3 concerts Poirel + Bach
Offre limitée à 50 demandes, places Poirel balcon uniquement. Merci de joindre une photocopie de la carte d’étudiant.

Requiem de Verdi : La carte d’abonnement GAM permettra aux abonnés du GAM d’acheter des billets d’entrée au prix de 22 euros (au lieu de 25 euros) - Les billets seront à retirer à partir du 18 septembre 2007 au guichet de l’Opéra, place Stanislas.

Pour télécharger le bulletin d’abonnement à la saison 2007-2008, veuillez cliquer ici

 


LE CADEAU DE GRADUS AD MUSICAM A SES ABONNÉS

10 % de réduction pour le Requiem de Verdi

 

Avec l’OSLN & le chœur de l’Opéra national de Lorraine

Direction Paolo OLMI

Giuseppe VERDI - REQUIEM

Le succès de cette œuvre majestueuse valut au compositeur le titre de Commandant de la Légion d’Honneur lorsqu’elle fut jouée à l’Opéra Comique de Paris. Elle fut de même très appréciée du public londonien qui l’entendit interprétée par 1200 choristes et 150 instrumentistes. Mais ceci n’est pas dû au hasard… Verdi a voulu cette messe grandiose, comme en témoigne la composition de l’orchestre : il compte par exemple 4 bassons, 8 trompettes, 3 trombones et 4 cors. Ce Requiem égale en qualité et en style ses plus grands opéras. Effroi, crainte et espérance s’y affrontent avec une violence quasi-théâtrale.

Interprètes :
Manon Feubel, soprano
Svetlana Lifar, mezzo soprano
Valter Borin, ténor
Lorenzo Regazzi, basse
Chœur de l’Opéra national de Lorraine, chœurs GRADUS AD MUSICAM, Ars Musica, Expressions, Sine Nomine
Orchestre Symphonique et Lyrique de Nancy
Direction : Paolo OLMI

Jeudi 29 Mai 2008 à 20h30
Vendredi 30 Mai 2008 à 20h30
Basilique Saint-Epvre, Nancy

Photo Lidia Bagnara