TOUT NANCY .COM

GAM : HAYDN et GOUBAIDOULINA


rechercher

 LUNDI 26 novembre 2007 20h30 - Salle Poirel à Nancy

                                 HAYDN et GOUBAIDOULINA : « Les 7 dernières paroles du Christ en croix »

 

2 versions différentes séparées par plus de 2 siècles d’évolution de l’écriture musicale.

La Version de 1795 pour solistes, chœur et orchestre en ce qui concerne le célèbre chef d’œuvre de Haydn, et la partition composée en 2005 par une femme compositeur russe (née en 1931) Sofia Goubaïdoulina.

·         Ce concert-spectacle probablement le plus original proposé cette année sera l’occasion d’une confrontation inédite : chaque mouvement des célèbres 7 paroles du Christ en croix de HAYDN (version pour solistes, chœur de chambre et orchestre), sera présenté en alternance avec chaque parole de l’œuvre composée en 2005 sur le même thème par Sofia Goubaïdoulina.

·         Gradus ad Musicam qui entame sa 26° saison a déjà interprété l’œuvre de HAYDN il y a plus de 15 ans ainsi que la version pour quatuor à cordes, mais le public aura, dans cette présentation innovante qui met en relation des esthétiques a priori très éloignées, l’occasion de percevoir combien les instruments et tout particulièrement le violoncelle solo et le « Bajan » (accordéon) parviennent à exprimer ce que Haydn n’a peut-être pu ni dire, ni chanter .

 

·         Les 2 œuvres aussi poignantes et déchirantes l’une que l’autre nous donneront l’occasion d’entendre 6 jeunes talents lorrains instrumentistes ou chanteurs et de voir en contrepoint à la musique, la danseuse Sophie Honeyman originaire de Taîwan installée à Paris. La danseuse de formation contemporaine qui s’est forgée un style très personnel aura carte blanche pour nous conduire d’une parole à l’autre…

Les solistes :

Anouk Viné violoncelle, après de brillantes études au CNR de Nancy et au CNSM de Lyon, titulaire du CA partage son temps entre l’enseignement à l’Ecole Nationale de Boulogne sur mer et la vie de concertiste. Elle a été plusieurs fois invitée par l’orchestre sym­phonique du GAM et a joué l’oeuvre de Goubaidoulina plusieurs fois la saison dernière notamment à l’Arsenal de Metz avec l’orchestre de chambre de cette ville.

Une belle connivence s’est installée avec Anthony Millet, accordéon avec lequel elle s’est produite en concert sur ce programme . Lorrain d’origine également titulaire d’une médaille d’or du CNR de Metz et lauréat du CNSM de Paris, Anthony Millet mène une double carrière de virtuose et d’enseignant, et parcourt le monde avec des ensembles divers (Quintette de tango ou accompagnateur du chanteur libanais Marcel, Khalife etc…)

 

 Laure BAERT, soprano

Née en 1976 à Dunkerque, Laure BAERT poursuit des études de lettres et de musicologie et obtient un diplôme d’études universitaires générales. Parallèlement, elle effectue ses études musicales au CNR de Lille et reçoit un prix de piano et un premier de musique de chambre; puis, c’est au conservatoire national de région de Nancy qu’elle est récompensée par un 1er prix de formation musicale, un 1er prix d’études musicales (analyse) ainsi que par une médaille d’or de chant, auprès de Christiane STUTZMANN. En avril 2003, elle obtient son diplôme de concert à l’unanimité. Elle s'est également distinguée dans divers concours en obtenant notamment un 1er prix au Concours Européen de Rennes en 2001. En août 2002, elle est finaliste au Concours International de Marmande et en juin 2003, elle remporte la "Voix d'Or" (1er prix) dans la catégorie "Opéra" au concours national des voix d'or à l'Opéra de Metz.

 

Sur scène, on a pu l’entendre dans le "Songe d’une nuit d’été" de Felix Mendelssohn à l’Opéra de Nancy  ainsi que dans le répertoire contemporain dans "Jakob Lenz" de Wolfgang Rihm. A l’Opéra de Nancy, elle a également  chanté la première sorcière dans "Didon et Énée" de Purcell dirigé par Jane Glover et a interprété en octobre 2003 le rôle d’Oscar dans "Un Ballo in Maschera" de Verdi à l’Opéra de Metz. On pourra la retrouver dans le rôle de Dircé dans "Médée" de Cherubini à l’Opéra de Metz en février 2004.

Pour le disque, elle a enregistré le rôle de la fée de l’opéra “Polyphème” de Jean Cras avec l’Orchestre Philharmonique du Luxembourg sous la direction de Bramwell Tovey. Laure BAERT se produit aussi  dans le répertoire baroque , notamment avec le “Concert Lorrain” ainsi que dans divers oratorios dont la Messe en ut majeur de Mozart à Bordeaux et à Munich en 2004.

 

 

   

Roselyne ALLOUCHE Mezzo-soprano

Roselyne Allouche fait ses études musicales et vocales au sein de la Maîtrise Gabriel Fauré à Marseille. En 1986, elle suit un stage d'interprétation de lieder à Salzbourg, avant d'entrer à l'Ecole d'Art Lyrique de l'Opéra de Paris dans la classe de Madame Dupleix. Elle participe à des Masterclass et suit des stages de théâtre avec Pierre Debauche.

 A partir de 1986, elle chante dans de nombreux spectacles, donne un concert au Concertgebouw à Amsterdam, et participe à l'émission "Les jeunes chanteurs de demain" sur France-Musique.

 Depuis sa sortie de l'Ecole d'Art Lyrique de Paris en 1989, on a pu l'entendre dans de nombreux rôles en France et à l'étranger.

 En 1993, elle  aborde le rôle de Brangaene dans Tristan und Isolde  de Wagner à Metz et enregistre le  Miroir de Jésus  de Caplet. Elle donne également une série de concerts de mélodies françaises au Japon, puis fait une tournée en France de concerts de musique de chambre.

 Titulaire du Diplôme d'Etat  de Technique vocale et du Certificat d'Aptitude  de Chant , elle enseigne à Metz au sein de l'INECC (Mission Voix Lorraine) et du CEFEDEM de Lorraine tout en continuant sa carrière de récitaliste (musique française du 20ème siècle, Berlioz) ,d'interprète d'oratorio (Stabat Mater de Rossini, Messie de Haendel, Requiem de Duruflé Gloria de Vivaldi) du répertoire grégorien  avec la Scola Metensis et baroque avec le Concert Lorrain .et les Dames de Saint Jean sous la Direction d’Hervé Niquet .

Depuis 2005, elle est professeur de chant au Conservatoire National de Région de Dijon.

 

 

  BENOÎT PORCHEROT

Passionné de chant et de répertoire a capella, Benoît Porcherot se forme dans le Chœur de Garçons de Lorraine (Nancy) où il débute comme soprano.

Par la suite, comme travail pédagogique, il étudie différentes écoles maîtrisiennes : en Allemagne (Tölzer Knabenchor), en Angleterre (New College Oxford) en Catalogne (Montserrat) et en France (Maîtrise de Radio France).

Ouvert à d'autres répertoires, il fonde en 1995  l'ensemble Madrigal Formation à un par voix pour l'interprétation de la musique ancienne.

Il travaille la direction de chœur et intègre différents ensembles vocaux : Contraste (Besançon), Ensemble Sagittarius,  La Psallette de Lorraine et intensifie un travail vocal avec Michèle Ledroit.

Actuellement en région parisienne, il intervient dans les ensembles Accentus, Akâdemia, Jacques Moderne, les Eléments,  Le Parlement de Musique, l'Ensemble XIII-21, la Symphonie du Marais.

En soliste, il chante divers oratorios et opéras : Oratorio de Noël, Passion St Jean et St Matthieu, Magnificat de JS Bach - le Messie,  Israël en Egypte de Haendel - Didon et Enée de Purcell – Histoires sacrées de Charpentier - Tageszeiten de Telemann, la Messe en Ut, le Requiem de Mozart.

 

   

J-SEBASTIEN NICOLAS - baryton

Diplômé d'Ecole Supérieure de Commerce, pianiste lauréat du Conservatoire de Nancy (Médaille d'or et 1er prix de perfectionnement), le baryton Jean-Sébastien NICOLAS débute ses études de chant en 2001 au CNR de Nancy dans la classe de Christiane STUTZMANN.

Il obtient en juin 2006 un second prix à l'unanimité de chant et poursuit actuellement son cursus en cycle de spécialisation.

 La même année, il est soliste  dans « Via Cruxis » de Liszt avec la Psallette de Lorraine sous la direction de Florent Strosser et chante les solos de  baryton dans la Messe du Couronnement de Mozart ave l’Orchestre Philharmonique de Lorraine sous la direction de Jacques Mercier. En 2007, après une participation à la Production d’ « Oedipus Rex » de Stravinsky à l’Opéra National du Rhin, il est « l’Africain » dans « Pirame et Thisbé » de Rebel et Francoeur, à l’Opéra de Nantes et Angers avec l’ensemble Stradivaria sous la direction de Daniel Cuiller. En août dernier, il est soliste dans « Membra Jesu Nostri » de D. Buxtehude, sous la direction de Gabriel Baltes avec l’ensemble « Métamorphoses ».

 Texte et photos fourni par le GAM (Gradus ad Musicam) - Pour en savoir plus : www.gradus-ad-musicam.com

   Isabelle Chalumeau (écrivain public)

ZAZ-ECRITOIRE

BP 30125

54715 LUDRES

Tel : 06.70.35.05.76

courriel : isabelle.chalumeau@wanadoo.fr et ichalumeau@free.fr

Sites : www.toutnancy.com/toutecrire et http://ichalumeau.free.fr