TOUT NANCY .COM

GAM - MESSE EN MI BEMOL MAJEUR DE SCHUBERT


rechercher

 

GAM - MESSE EN MI BEMOL MAJEUR DE SCHUBERT

 

 Le dernier concert dela saison 2008-2009 était consacré à Franz Schubert. En première partie, un Ave Maria d'Anton Bruckner, Geistliches Lied et Der Abend de Johannes Brahms avec le Choeur de chambre GRADUS AD MUSICAM et Elise DELECRAY au piano :



En deuxième partie, la Messe en mibémol majeur D950 de Schubert avec le choeur et l'orchestre du Gradus ad Musicam et le choeur Ars Vocalis de Reims. Le nombre de choristes sur scène, très applaudis par le public, était impressionnant.
 

   

Le Chœur de chambre ARS VOCALIS

  

Le chœur de chambre ARS VOCALIS de Reims, fondé en 1991, est dirigé depuis sa création par Hélène LE ROY, chef de chœur professionnelle, et composé d'une quarantaine de choristes, tous amateurs confirmés sélectionnés sur audition.

 

Le répertoire, riche et varié, va de J.-S. BACH aux compositeurs du XXIème siècle, avec une large part réservée aux œuvres a cappella. Les compositions pour chœur et orchestre ou pour chœur et orgue s'y inscrivent également nombreuses.

 

Le choeur consacre une part importante de son activité aux œuvres des XXème et XXIème siècles : STRAVINSKI, POULENC, MILHAUD, LIGETI, PENDERECKI, GORECKI. Mais il travaille également avec des compositeurs attachés à la ville de Reims et à sa région comme MOINEAU, BASILE, CHOUVEL, EBERLE.

 

Chœur « classique », ARS VOCALIS a néanmoins réalisé par deux fois des incursions très appréciées du public dans le domaine de la variété et de la fantaisie vocale avec deux spectacles (2002 et 2007) mis en espace et en lumière par Philippe HIRAUX.

 

Sa qualité technique et artistique est attestée par des invitations à se produire dans des festivals tels que les « Itinéraires de Musique et d'Histoire » en 2001 (Requiem de MOZART) ou les « Flâneries Musicales d'Eté de Reims » depuis 1999. Le Grand Théâtre de Reims a confié à ARS VOCALIS les chœurs d'Orphée et Eurydice de GLUCK en décembre 2006.


   

Hélène LE ROY (Chef de choeur ARS VOCALIS)

 

 

Après des études au Conservatoire National de Région de la ville de Reims où elle obtient des prix en piano, écriture et musique de chambre, Hélène Le Roy se tourne vers des études de chant et de direction de chœur. Elle obtient un premier prix de direction de chœur au Conservatoire National du Luxembourg, dans la classe de Pierre Cao et poursuit sa formation en participant à différentes « Master classes », notamment dirigées par E. Ericson ou encore F. Bernius.

 

Outre la direction du chœur de Chambre ARS VOCALIS, Hélène LE ROY a créé et dirigé plusieurs autres ensembles régionaux et intervient en tant que formatrice dans différentes structures, notamment à la Mission-Voix de l'Office Régional Culturel de Champagne-Ardenne. Elle collabore aussi avec le Grand Théâtre de Reims pour la préparation de chœurs d'opéras.

Titulaire du « Diplôme d'Etat de direction d'ensembles vocaux », elle enseigne également le chant choral et la direction à l'Université de Reims dans le département de Musique.


 

   

Hadhoum TUNC (soprano)

 

Alors qu'elle préparait un Doctorat de sociolinguistique à Dijon, elle intègre le chœur de chambre Polyphonia afin d'y vivre sa passion, le chant. Elle entre ensuite au Conservatoire afin d'y suivre un enseignement complet. Passionnée et curieuse de tous les répertoires, elle multiplie les expériences d'apprentissage musical. Outre un cursus classique, elle s'intéresse à la mélodie et au Lied (auprès de Udo Reinemann) et se spécialise dans le répertoire baroque auprès de nombreux maîtres de la musique ancienne (Howard Crook, Julie Hassler ...).

Outre sa participation au sein de prestigieux ensembles comme Akadémia, elle développe une activité de soliste tout d'abord dans l'oratorio. Elle chante ainsi avec de nombreux chœurs régionaux les pièces majeures du répertoire : Gloria de Vivaldi, le Magnificat de Bach, le Messie de Haendel, et le Requiem de Mozart …  

Par la suite, elle fait ses débuts sur scène dans le répertoire baroque. 

Amoureuse d'un contact direct avec le public elle se produit régulièrement en récital en compagnie d'Aya Medous avec laquelle elle a su créer une complicité musicale.

Pour la prochaine saison, on la retrouvera sur scène dans Le couronnement de Poppée  de Monteverdi, L'opéra de quat'sous de Kurt Weill et deux opérettes d'Offenbach.

Parallèlement à sa carrière artistique, elle collabore avec le Grand Théâtre de Reims et va à la rencontre du jeune public.

   Angèle MEUNIER (mezzo-soprano)

 

Elle commence très jeune comme soliste aux « Petits chanteurs des Comtes de Champagne » et chante à présent dans différents ensembles : 

  • Le Choeur National des Jeunes,
  • Le Choeur Nicolas de Grigny,
  • Akademia.

Elle s'est déjà produite sous la baguette de nombreux chefs comme Jacques Mercier, Jean-Claude Malgloire, Valérie Fayet, Xavier Haag ...

Lors d'une tournée en Israël, dans le cadre de concerts pour la Paix, elle a chanté avec le Quatuor féminin de Paris ainsi qu'en Chine avec l'accueil de l'Alliance Française.

Elle a participé à différents festivals comme les Flâneries Musicales de Reims, Polyfollia et le Printemps de Bourges.

 

Actuellement, elle étudie au Conservatoire à Rayonnement Régional de Reims avec Valérie Millot et vient d'intégrer la Master Class d'interprétation pour le chant baroque « Pépinières des Voix » d'Agnès Mellon, avec l'appui de William Christie.

   Thierry FOURE (ténor)

 

Après des études de chant au CNR de Reims, Thierry Fouré poursuit sa formation au CNR de Paris où il obtient un Prix d'Excellence à l'unanimité en 1990.

Il se perfectionne auprès de Elisabeth Schwarzkopf .

Il va alors aborder un répertoire varié qui lui permettra de chanter en Europe (Italie, Allemagne, Angleterre, Espagne, Pays-Bas, Suisse), au Canada, au Japon et à Hong Kong.

Il a chanté les rôles de :

. Almaviva dans le Barbier de Séville de Rossini,

. Faust dans la Damnation de Faust de Berlioz,

. La Théière et  l'Arithmétique dans L'Enfant et les Sortilèges de Ravel,

. Les deux rôles de ténor dans L'Empereur d'Atlantis de V. Ulmann,

. Ménélas dans La Belle Hélène de Offenbach,

. En oratorio il a chanté L'Evangéliste dans La Passion selon Saint Jean de Bach,

. Lukas dans Les Saisons de Haydn,

. Les soli des Requiem et Messe du Couronnement de Mozart,

Il a également abordé le répertoire contemporain ( Luigi Nono, Pascal Dusapin, Luis de Pablo ).

Parallèlement à sa carrière de chanteur, il enseigne le chant à l'école de musique d'Epernay, au conservatoire de Breuillet dans l'Essonne et au département de Musicologie de Reims.

   

JOSEPH ROUYER (2e ténor)

 

 

Joseph Rouyer est né en 1948 dans la Meuse. Il a fait partie d'une manécanterie à Bar le Duc dans sa jeunesse et quand sa carrière de professeur de mathématiques l'amène à Charleville Mézières, il entre en 1978 comme ténor dans la classe de Josette Barreaud au conservatoire qui était en cours de création dans cette ville. En 1981, il obtient sa médaille d'or de chant. Au sein d'un petit ensemble appelé Groupe  Charles de Gonzague, il chante dans des pièces (essentiellement des madrigaux) de Monteverdi, Schütz, Lambert, Rameau ... . Parallèlement avec les conservatoires de Reims et de Charleville-Mézières et surtout avec le  GAM de Nancy, il est soliste régulièrement dans des oratorios des passions et des messes : La Création, Les Sept Dernières Paroles Du Christ et plusieurs messes de Joseph Haydn et de Mozart, le Requiem de Michaël Haydn, celui de Mozart,  Messie de G.F. Haendel, Magnificat, quelques Cantates, Oratorio de Noël, Passion Selon Saint Jean de J.S. Bach, le Roi Arthur de Purcell (sous forme oratorio). Il est actuellement choriste au GAM qui lui a si souvent donné souvent l'occasion de s'exprimer.   


   

Christophe Gay (Baryton)

Médaillé d'or du CNR de Nancy en chant et en musique de chambre, dans la classe de Christiane Stutzmann et lauréat du concours «Les Symphonies d'automne» de Mâcon en 2001 dans la catégorie Opéra, il est nommé  en 2006 révélation lyrique de l'Adami.

En concert, il s'est produit dans La Pastorale de Charpentier à Hambourg et Braunschweig avec les Talens Lyriques de Christophe Rousset, ainsi que dans un concert Mozart au Festival de Lacoste. Il a chanté dans Le Messie, Apollo e Daphne de Haendel, la Neuvième Symphonie de Beethoven, le Requiem de Fauré, La Misa Tango de Luis Bacalov, Mors e Vita de Gounod, notamment avec l'orchestre Colonne, l'Orchestre National de Lorraine, l'Orchestre National de France, ou encore l'Orchestre symphonique et lyrique de Nancy. Il s'est produit avec grand succès en récital à l'opéra de Nancy.

Sur scène, il a débuté à l'opéra de Nancy dans Il Prigioniero de Luigi Dallapiccola. En 2003, il chante au festival de Montepulciano (Toscane) dans la création mondiale d'Enigma de Detlev Glanert (Re Cefalo).

Il incarne ensuite le rôle titre dans Der Kaiser von Atlantis de Viktor Ullmann à Nancy, puis à la Cité de la Musique à Paris. Par ailleurs, il interprète les rôles de Yamadori et du Commissaire Impérial dans Madame Butterfly à Lille, Amiens, Nantes et Angers.

Puis il a chanté à l'Opéra de Nancy dans Iphigénie en Tauride de Glück sous la direction de Jane Glover et Wozzeck de Berg (deuxième apprenti) —rôle qu'il reprendra ensuite à l'opéra de Lille et à Caen—, Andrea Chénier (Fléville), à l'Opéra Comique dans L'Oie du Caire de Mozart, L'Etoile de Chabrier (Hérisson) sous la direction de John-Eliot Gardiner, Orfeo (Apollon) au festival d'Aix-en-Provence sous la direction de René Jacobs, Candide (Maximilian) à l'opéra de Rouen, Der Kaiser von Atlantis (rôle titre) à Caen et au Luxembourg.

Très récemment, on a pu l'entendre dans Carmen (Moralès) au Festival de Glyndebourne dans la production de David Mc Vicar, dans Rigoletto (Marullo) à l'Opéra de Toulon, Les Contes d'Hoffmann (Hermann et Schlemil) à l'Opéra d'Avignon et Cosi fan tutte (Guglielmo) en tournée en France.

Parmi ses projets, citons La flûte enchantée (Papageno) au festival de St Céré, Lakmé (Frédéric) à Rouen, et King Arthur à Toulouse.





A la fin de ce concert conjointement et formidablement interprété par le GAM et ARS VOCALIS, le bondissant homme en noir, le chef d'orchestre du GAM François Legée, a annoncé l'anniversaire d'une de ses violonistes. Dans l'instant, le choeur a entonné Joyeux Anniversaire pour célèbrer les 20 ans de la jeune Hélène, allègrement repris par le public.

 

Ce concert était le dernier de la saison 2008-2009. François Legée a évoqué la prochaine saison nancéienne avec des oeuvres de Mozart, Chopin, Berlioz, Poulenc, etc. Trois auront lieu à la Salle Poirel et un à l'église Saint Léon.
Pour en savoir plus : www.gradus-ad-musicam.com


 

(Juin 2009)

 

Ce reportage a été réalisé par Monique Colin (photos) et Isabelle Chalumeau (textes).

 

 

 
 Monique Colin

 
Isabelle Chalumeau (écrivain public)
ZAZ-ECRITOIRE
BP 30125
54715 LUDRES
Tel :  06.70....
courriel : isabelle.chalumeau@wanadoo.fr
Sites : www.toutnancy.com/toutecrire et http://ichalumeau.free.fr
Blog : www.zazecritoire.unblog.fr