TOUT NANCY .COM

Destination Japon en vélo


rechercher

Géraldine BAZILLE est un Professeur d’information-communication au lycée Jeanne d’Arc de Nancy qui a accueilli dans sa classe de 1ère STG, deux cyclistes amateurs qui partent faire le tour du Japon à vélo en mai prochain (3000km).

L’objectif pour ses élèves était de se mettre dans la peau d’un journaliste et d'organiser une conférence de presse afin de recueillir un maximum d’information, dans le but de rédiger un article de presse.

Japon en vélo

 

 

 

COMMUNIQUE DE PRESSE
15.10.2010

Destination : Japon

Maintenant, leurs familles et amis ne s’inquiètent plus. Ils sont habitués à ce que ces deux phénomènes partent à l’aventure en vélo. Benoît Hanriot et Alexandre Freymann se sont lancé le pari de faire le tour du Japon à vélo en trois semaines.

La plupart des gens diront qu’ils sont fous, mais pour eux, c’est une vraie passion. Alexandre Freymann, 29 ans, ingénieur de production chez Fives Nordon à Nancy et Benoît Hanriot, ingénieur dans l’automobile chez Faurecia en Normandie, sont tous deux passionnés de cyclisme depuis l’âge de 15 ans. Ces amis d’enfance ont décidé de partir à l’aventure et de traverser le Japon à vélo entre le 30 avril et le 22 mai prochains : 3000km pour découvrir la culture japonaise.

Ben et Alex ont déjà plusieurs milliers de kilomètres à leur compteur. Ben a effectué la traversée des Etats-Unis à vélo et, en compagnie d’Alex le tour des Vosges, du Jura et d’Alsace. Malgré cette passion, ils ne sont que de simples amateurs et pratiquent le vélo uniquement pour le plaisir.

Pourquoi le vélo ? Vous l’aurez compris, il s’agit d’une vraie passion. Mais pourquoi le Japon ? Alex explique que « le Japon est un petit pays, plutôt sûr, dont la culture nous attire. Le vélo n’est pas un but mais un moyen de découvrir le pays et ses habitants ». Benoît ajoute : « nous ne parlons pas un mot de japonais, mais nous comptons sur l’anglais et le langage des signes pour nous faire comprendre ».

Nos deux aventuriers vont donc se lancer dans l’inconnu à travers ce long périple de 3000km. Pour se repérer, ils disposent d’une boussole et d’un atlas. « Avec un GPS, ce serait trop facile » dit Benoît en souriant. Néanmoins, ils sont bien équipés pour l’aventure. Tous deux possèdent des vélos haut de gamme et une remorque pour transporter le matériel de camping, de réparation et autres affaires indispensables à ce voyage en pays inconnu, comme un mini-guide de conversation en japonais. Leur parcours est déjà quasiment tracé - un peu plus de 100km par jour - reliant les principales villes et campings du pays. Le Japon est particulièrement montagneux, ce qui représente un défi sportif palpitant pour nos compères. La neige, encore présente en mai, ne leur permettra pas de grimper le Mont Fuji, mais ils passeront à proximité et pourront profiter du paysage.

Cela n’est qu’un avant-goût de leur épopée, que l’on pourra suivre sur le blog qu’ils alimenteront tous les deux ou trois jours, en fonction des points internet qu’ils trouveront.

Une belle aventure qui pourrait donner naissance à d’autres escapades… Quelle sera la prochaine destination ?

photo