TOUT NANCY .COM

Article sur Nadia Harley


rechercher

NADIA HARLEY

Nadia Harley se consacre à l'écriture depuis peu de temps. Mère de famille, enseignante en histoire-géographie à Nancy, la science-fiction mais surtout le fantastique la passionnent depuis toute petite.
Elle attendra pourtant l'année 98 pour s'atteler à son premier roman après avoir regardé "Stargates, la porte des étoiles".
A partir de ce film qui fait figure d'éléctro-choc et l'inspire outre mesure, l'écriture des "Portes du rêve" est fulgurante et ne l'occupe pas plus de trois semaines pour 140 pages.
L'histoire, débordante d'imagination, décrit la rencontre virtuelle et les aventures amoureuses d'un homme et d'une femme à travers l'artifice d'une machine à rêver, le "Dreamsquick". Mais entre deux voyages dans les univers parallèles, le retour à la réalité a un goût amer...
Son second livre "Confusion fatale" écrit peu de temps plus tard, contient certains éléments biographiques et traite, comme souvent avec Nadia, de l'amour éternel et ses fantômes. Il s'attache à aborder la sexualité sous différentes facettes.

Mais c'est son troisième livre, "Les rivages de la folie", qui sera finalement publié pour la première fois, aux éditions Oberlin (Strasbourg).
Ce roman fantastique se déroule logiquement au festival du film fantastique de Gérardmer.
L'héroine, Marlène, est invitée au festival par un inconnu. Intéressée par Fantastic'art de par son métier de journaliste, elle décide de s'y rendre, sans connaitre l'identité de son mécène. Dés son arrivée à Gérardmer, Marlène s'aperçoit qu'elle est suivie, espionnée par un célébre acteur américain, Dave Spelliger.
Mais l'étrange acteur, qu'on apprend être "né d'entre les mondes", est à Fantastic'Art pour lui proposer un marché particuliérement ténébreux...
Ce livre, qui est inspiré du mythe d'Orphé et Eurydice, a été pensé, écrit, retravaillé pendant un an. Et à terme, il a bien sur été présenté à Fantastic'Art.

"La poupée aveugle", son dernier livre publié en septembre 2001, est un roman traitant du sujet délicat de la pédophilie.
Il se veut ostensiblement angoissant, moins dans un perspective "gore", que dans une orientation psychologique.
Le thème de la végétation et de ses pouvoirs hors-du-commun y est approché et semble un prémisse au livre qu'elle prépare actuellement.

Pour son prochain opus, Nadia Harley travaille en effet à son histoire la plus originale. "Ficus Melodie" se passera en particulier à Nancy et nous emmenera dans les milieux de la musique électronique.
Un jeune DJ nancéien, inspiré d'Etienne, musicien au Terminal Export, va découvrir accidentellement au cours de ses compositions, que sa musique influence le développement des plantes et de la nature.
L'histoire fait intervenir en situation fictive des personnes existant réellement , comme la chanteuse nancéienne Fabienne Stein
( http://www.amdnews.com/fabiennestein/index.htm ) !
Radio Fajet ( 94.2 ) est mentionnée également, qui diffusera en jingle la musique du héros . L'onde qui va se propager produira des conséquences imprévues : toute la région d'écoute de la radio verra apparaître un étrange phénomène.
Tout autant qu'au "Circus" à Vandoeuvre où notre DJ officie sans prévoir des effets surprenants...

Nadia Harley apprécie la musique électronique depuis ses origines, dans les années 70. Les oeuvres de Vangelis, Tangerine Dream, Jean Michel Jarre lui permettent de se libérer pour écrire. La musique est ainsi pour elle un conditionnement libérateur, un déclencheur parfois et un pourvoyeur de sensations et d'idées. Depuis longtemps, elle lit aussi beaucoup la littérature de science-fiction, les auteurs comme Marion Zimmer Bradley, James Herberth, ainsi que Silverberg pour son livre "La nuit des ténébres" qu'il a écrit en collaboration avec un autre grand maître, Isaac Asimov...
Nous vous reparlerons de Nadia Harley à l'occasion de la sortie de "Ficus Melodie".
Le site de Nadia Harley est à l'adresse suivante : http://www.amdnews.com/nadia/

 
 
 
 
 
 
 
 




 

F C