TOUT NANCY .COM

La basilique Saint-Epvre


rechercher
La basilique Saint-Epvre

Petit historique

C'est en 1080 que le duc de Lorraine Thierry II établit un prieuré bénédictin. A la même époque, il fait construire l'église paroissiale Saint-Epvre. En 1593, une paroisse est créée à Notre-Dame, et la paroisse Saint-Epvre est démembrée.


Le premier oratoire roman fut remplacé par un édifice gothique, entre 1436 et 1451. De plus, on remplaça les vitraux jugés trop sombres par des carrés blancs. A cette époque, l'église Saint-Epvre refermait des oeuvres d'arts telles qu'une Cêne en marbre blanc de Drouin, et une vierge peinte par Léonard de Vinci.

A la fin du XIXe siècle, on cherche à assainir les faubourgs et à les rendre plus clairs. On commence donc la reconstruction de l'église en 1845. Celle-ci, jugée trop dangereuse pour les fidèles, est alors abandonnée pour l'église des Cordeliers. Finalement, le vieux Saint-Epvre est démoli en 1863. Morey, architecte chargé de la construction du nouvel édifice, souhaite une nouvelle église dans un style néo-gothique. En mai 1864, la première pierre du nouvel édifice est posée.
L'abbé Trouillet, nommé en février 1865 à Saint-Epvre, entreprend alors de nombreux voyages et recueille de multiples dons, afin de financer cette nouvelle église qui sort à peine de terre.

Le 26 novembre 1874, l'église est promue basilique mineure, par privilège accordé par le pape Pie IX.

La basilique Saint-Epvre est classée au titre des monuments historiques depuis le 8 septembre 1999. Depuis 1985, la ville de Nancy effectue des opérations de sécurité régulières, à cause du mauvais état de conservation de l'église. Le classement de la basilique au titre des monuments historiques, a permis à la ville d'engager une lourde opération de rénovation. Cette rénovation, entamée en l'an 2000, s'étalera sur quinze années.

petit descriptif

L'inspiration générale est celle du Gothique rayonnant, avec les rosaces dans les fenêtres, les boiseries et les sculptures sur pierre. Au total, la basilique comporte 74 fenêtres, deux rosaces du transept ainsi que la rosace du portail nord, ce qui représentent environ 2300 mètres de vitraux.
En dehors des pliliers et des voûtes, toute la décoration est en bois : autels, stalles, Chemin de Croix, statues, chaire et buffet d'orgues. La paroisse Saint-Epvre fut celle des Ducs et Princes de Lorraine ; en témoignent leurs blasons sur les marouflages entre les stations du Chemin de Crois et dans les rosaces des vitraux.

Les grandes orgues sont quant à elles, de l'atelier Merklin de Paris, primées à l'Exposition Universelle de 1867 et inaugurées en 1869 par le compositeur Anton Bruckner.
La basilsique Saint-Epvre s'étend sur une longueur de 84 mètres, et la Grande Nef atteint une hauteur de 21 mètres.