TOUT NANCY .COM

le rendez-vous des internautes


rechercher

 

 
 
 
 
 
 
 
 

Fête de l'Internet à Vandoeuvre
ou quand demain devient un peu plus hier...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
C'est maintenant devenu une habitude ; pendant un week end l'hexagone se met à l'heure de l'Internet avant de passer à l'horaire d'été... Un week end pour découvrir qu'Internet n'est pas seulement un ensemble réticulaire (constitué de réseaux) complexifié mais qu'il peut facilement s'insérer dans notre quotidien et ainsi nous faire plonger dans "la vie point com".Ce qui peut intriguer au premier abord, c'est la forte présence des jeunes et des très jeunes pour qui la technologie numérique ne s'élève pas en obstacle insurmontable mais plutôt en média ludique déjà bien présent dans leur vie quotidienne. C'est un peu ça l'enjeu du salon Clicnet et de la manifestation de la fête de l'Internet :

Prouver que notre société est en mutation et que le lointain projet "de la société de l'information", mis en place il y a une dizaine d'années, est maintenant une réalité. Les exposants présents sur le salon, de la start-up nancéienne aux représentants d'institutions, voulaient montrer que l'objet tant craint ( j'ai nommé le PC ) peut être apprivoisé et optimisé un maximum si peu qu'il soit relié à un réseau regroupant le plus gros potentiel d'offres de services et de renseignements.

Donc en se promenant sur le salon, on pouvait découvrir un système révolutionnaire permettant aux personnes non- ou mal-voyantes de se servir d'un ordinateur grâce à un clavier spécialement adapté et utilisant des touches en braille. Si Internet est un formidable outil de communication, il ne peut l'être pleinement que s'il parvient à ne pas exclure : ne serait-ce pas ce que l'on appelle démocratiser. Dans cet esprit démocratique, les visiteurs du salon (tout du moins ceux qui étaient majeurs) ont pu tester le e-poll ( et pour nos amis non-anglicistes : "le e-vote" ) : c'est dire si la mairie de Vandoeuvre a voulu se donner les moyens d'une démonstration grandeur nature de ce que pourrait être notre cyber-vie.

Les foyers français s'équipant de plus en plus, le nombre de connections à Internet a lui aussi évolué de manière exponentielle ; ce qui laisse croire que la société française semble prête à s'investir dans ce nouvel espace. Mais bon, il faut rester nuancé car nous, sur le stand de Toutnancy.com, on n'a pas rencontré que des "hackers en puissance", les visiteurs sont venus à la rencontre d'un univers encore mal connu, qui ressemble un peu à la Terre Promise avec des accents d'interdit. Il n'y a pas d'âge pour se mettre derrière un P.C. et aller surfer pour voir à quel point l'Internet a besoin des internautes ; que son profil d'utilisation se dessine à mesure que l'on utilise le réseau... Certes il y a des personnes (comme nous) très bien formées (comme nous aussi) qui réalisent des sites et autres documents internetisés, mais tout cela ne rime à rien s'il n'y a personne pour les lire ou pour s'en servir...
 


Vous avez vu, sur l'écran c'est la homepage de toutnancy.com
 


En tout cas une chose est sûre, le salon Clicnet permet de rendre Internet plus humain car au bout de quelques heures de "surf", même si on nous parle de média interactif, l'absence humaine se fait sentir et on aimerait bien voir un visage humain plutôt qu'une interface à 256 millions de couleurs avec des trucs qui apparaissent, disparaissent comme ils sont venus. Peut-être que pour la prochaine fête de l'Internet à Vandoeuvre, on pourra offrir un e-café à notre e-voisin, accompagné d'un e-biscuit...