TOUT NANCY .COM

Aux arts citoyens


rechercher



Qui a dit qu'il ne se passait jamais rien à Nancy ?
Avant d'attaquer la période estivale et d'assister à l'exil des étudiants, les Arts dans la Rue ont encore chamboulé l'Esplanade Kennedy et bouleversé les us et coutumes des habitants du quartier. Pour la troisième année consécutive, Elan, que l'on ne présente plus, a permis à moults artistes locaux de prouver leur talent ; branle-bas de combat le temps d'un week-end durant lequel le public a pu apprécier performances sur performances. Peintures, sculptures, bijoux, techno, ska, percus, cirque, graffs...
Malgré la pluie une partie du week-end, les révisions d'exams pour certains, le devoir civique du dimanche, on peut dire que l'événement a eu un certain succès.

Petit récapitulatif pour les abonnés absents : les Arts dans la Rue ont commencé sur l'Esplanade Kennedy le vendredi soir aux environs de 20h, par une soirée techno qui s'est prolongée non loin de là, au HW, feu le Métro.
Samedi, alors que toutes les météos réunies nous avaient prévu un soleil radieux, il pleuvait. Les artistes-exposants, Mystic, Christophe, Théo et l'association Gnokonfé étaient bel et bien présents sous leurs stands, quant aux visiteurs, on les cherche toujours...
De 18h30 à 20h30 Vénuspuzzle, M-Project et Electro-Jam se sont succédés sur scène pour un poco de musica.
Dimanche : troisième et dernier jour de festivités sous un ciel bleu et un soleil assassin. Programme chargé et heureusement, beaucoup de monde. Sur le plan musical, Rouler Pinder et son Petit Bonhomme en Mousse version métal - ok, ce n'est pas la seule référence mais moi j'adore -, suivi de Nissa et ses nombreuses reprises d'anthologie version reggae - c'est pas nouveau mais ça marche à tous les coups -. Les percussionnistes d'Ayahuasca ne sont venus qu'à trois, au lieu de six, mais le talent n'est en rien entâché. On se laisse porter par les sons rythmés des musiciens tout en fondant un peu plus sous le soleil impitoyable. S'ensuivent le punk de Kommando Pernod et le ska de P.O Box qui tentent tant bien que mal de rebooster le public déshydraté. Enfin, Paykan et son reggae réunionnais est le dernier groupe à passer sur scène.

Notons également l'extraordinaire prestation de la troupe de cirque Maxicircus. Les troubadours nous ont offert un superbe spectacle dimanche après-midi, avant le début des concerts. Pitreries, mimes, jonglages et cascades en tout genre...ça fait du bien au moral.


MAXICIRCUS

 

ROULER PINDER
visitez leur site

 



NISSA


AYAHUASCA

KOMMANDO PERNOD


LES ARTISTES



On y voit ce que l'on veut mais on y recherche forcément le détail... Et là, que voyez-vous ?
Christophe Campoy-Lopez, artiste de Damelevières

 

 

Trésors d'Afrique, artisanat du Mali
Visitez les site de Gnokonfé

 

 

 

Sans oublier ELAN l'équipe de gagnants

17/06/2002
Julie Marchal