TOUT NANCY .COM

Ouverture de la gare Saint Léon


rechercher
OUVERTURE
DE LA GARE SAINT LEON


Après trois ans de travaux, le hall Saint Léon, troisième accès à la gare de Nancy, a ouvert ses portes au grand public.
Jeudi 20 juin, se tenait sur l'esplanade Saint Léon la cérémonie d'inauguration en présence des principaux acteurs à l'origine du projet. Sans oublier la participation très remarquée des syndicats de cheminots qui s'étaient invités à la petite fête. Costards-cravates versus banderoles-mégaphones, même combat ?

 


Mr Martinand -RFF -

17.5 millions d'Euros, c'est la coquette somme qu'il aura fallu pour construire le dernier hall de la gare de Nancy. Ce nouvel espace entre dans le projet de réaménagement de la gare et de son quartier, mais surtout, vise à accueillir dans les meilleures conditions possibles, le TGV-Est européen en ...2006.
Mr Rossinot -Pdt de la CUGN-, Mr Martinand -Pdt de Réseau Ferré de France- et Mr Gallois -Pdt de la SNCF- se sont succédés à la tribune, non sans fierté, pour présenter les atouts du monument ferroviaire.
Organisée autour d'une esplanade publique, bordée de deux immeubles de bureaux et surplombant un parking de 220 places, la construction futuriste contraste avec la basilique Saint Léon qui trône de l'autre côté de la rue.


Mr Gallois -SNCF -

Sur quatre niveaux, elle offre les mêmes services aux usagers que les autres halls (tableau d'information, billetterie automatique), bénéficie d'un dépose-départ pour se faire accompagner et accéder directement à la gare, sans que le conducteur quitte son véhicule, d'un parking gratuit pendant 30 minutes, d'une station de taxi devant l'esplanade et d'une boutique SNCF (qui sera rejointe, l'espère Mr le Maire, par d'autres boutiques ultérieurement).
Enfin, des ascenseurs d'accès aux quais (financés par RFF et la SNCF) sont prévus dans le passage souterrain reliant l'espace Saint Léon aux autres espaces, afin d'améliorer l'accessibilité aux personnes aux mobilités réduites.

Mais à part ça, où en sont les travaux de la ligne du TGV ? "Les travaux de la LGV Est-européenne démarrent en ce moment même sur 90 des 200 km de la ligne nouvelle entre l'Ile-de-France et la Lorraine et 60 % des marchés de génie civil ont déjà été attribués. Au budget global de 3.126 milliards d'Euros de l'opération s'ajoutent les 100 millions d'Euros pour l'électrification des lignes vosgiennes." explique Claude Martinand, président de Réseau Ferré de France. Il faudra alors attendre encore quelques années pour voir passer le TGV en gare de Nancy.


Pendant l'intervention de Mr Gallois, président de la SNCF (à qui d'ailleurs, Mr le Maire a gentiment proposé le remboursement du billet de train) il est impossible d'ignorer la réaction des 80 manifestants présents. Sud Rail et Force Ouvrière des Cheminots de Metz et Nancy ont profité de l'événement pour faire entendre leurs voix ; garantir le service public par la création d'emplois, par la garantie de sécurité des voyageurs ou encore par le développement d'un véritable service d'accompagnement permanent pour les personnes âgées, à mobilité réduite ou handicapées...
"Sans cheminots, il n'y a pas de trains et sans trains, eh bien il n' ya pas de gare. On n'est pas qu'accessoires dans le monde de la SNCF alors si ils ne veulent pas inaugurer une gare fantôme..." Comprenne qui pourra.

20/06/2002
Julie Marchal