TOUT NANCY .COM

Le Peuple de l'Herbe : Welcome to the next


rechercher

LE PEUPLE DE L'HERBE
WELCOME TO THE NEXT LEVEL

Quel est donc ce phénomène étrange qui s'empare de la scène électronique française ? Scène électronique dans le sens très large du terme car maintenant : qui fait quoi ? On ne sait plus très bien, et d'ailleurs on s'en fout. Durant ce NJP, notons tout de même une tendance aux mélanges machine/acoustiques chez quelques-uns des groupes que nous avons eu l'occasion de voir. Gotan Project, Rubin Steiner et maintenant Le Peuple de l'Herbe. Le DJ du XXIème siècle nous ferait-il une petite dépression à force d'avoir passé du temps en solo, face à son ordinateur ou derrière ses platines ?
Le Peuple de l'Herbe 1ère version, que l'on a découvert avec le surréaliste Triple Zéro, revient sous une nouvelle formule pour le deuxième album P.H. Test/Two. DJ Pee et DJ Stani comptent désormais avec DJ Psychostick à la batterie et DJ N'Zeng à la trompette, deux autres agitateurs nocturnes.
Rencontre avec Stani et N'Zeng, avant leur performance scénique au Magic Mirrors.

Stani : "On avait déjà bossé avec N'Zeng sur deux morceaux qu'on a composés pour la B.O de Baise-moi de Virginie Despentes. De plus, c'est arrivé à un moment où avec Pee, on avait une réelle envie de nous ouvrir sur la scène mais d'une autre manière que le Djing. Avec juste des machines et des samples, il n'y a pas réellement de contact direct avec le public, c'est un peu tout ce qu'on retrouve dans les live électro. Alors N'Zeng et Psychostick ont commencé à nous accompagner dans nos tournées, ça a bien fonctionné et cette formule avait l'air de plaire. "
N'Zeng : "Il a fallu trouver une alchimie musicale, s'instaurer un langage commun. On écoute tous énormément de musique et des choses très différentes, mais à la base, on a tous le hip hop en commun. Moi, je viens d'une formation plus classique, avec un véritable travail de technique, solfège etc... et ai donc toujours travaillé avec des personnes qui "connaissent" la musique.Alors arriver dans l'électro, où il y a aussi beaucoup de rigueur d'ailleurs, et travailler avec des gens qui fonctionnent à l'oreille essentiellement, ça change. Mais il ne faut pas rester bloqué par son instrument. J'ai découvert de nouvelles idées, de nouvelles méthodes de travail et j'ai même été surpris du potentiel des machines. Elles amènent quelque chose d'unique qu'elles seules peuvent faire et sont finalement chargées d'humanité."

L'envie de jouer ensemble est chose toute naturelle ; trouver un juste équilibre est une autre affaire.
Stani : "Quand on a décidé de jouer tous les 4, on pensait que ça allait être simple. Comme on a commencé à faire des live ensemble avant de sortir P.H. Test/Two (on jouait des morceaux du premier album), on s'imaginait, naïvement, qu'il suffisait de virer les samples des cuivres et de batterie et de faire jouer les vrais instruments sur scène. Tu parles, on s'est carrément plantés ! "
Des morceaux enregistrés en studio ne collaient plus du tout avec la scène et vice-versa. S'ensuivent alors des séances de réenregistrement et des réadaptation pour la scène : "un joyeux merdier" selon Stani.
N'Zeng : "C'est vrai que c'était un peu la galère, mais au final, on a découvert des supers trucs. Par exemple pour la Jungle, c'est bien d'avoir la batterie acoustique. Psychostick a fait des prises qu'on ne trouvait pas bonnes. Alors de son côté, il s'est mis à se resampler, à cutter ses propres sons, il a fait un gros travail de recherche sonore par les machines, un vrai bidouillage, et puis il a trouvé le truc."

P.H. Test/Two, savant mix de groovambar et de swing herbivore, marque un tournant dans l'histoire du Peuple de l'Herbe, car plus orchestré, les cuivres et la batterie font partie intégrante de la formation.
STANI : "Maintenant on est 4, c'est la formation définitive du groupe, ce n'est pas juste pour un album. Personnellement, je ne reviendrais pas à la formation initiale. Avoir de l'acoustique, ça nous rend moins autiste, et c'est dingue la patate que ça donne à un concert. Je continue de temps en temps à faire du Djing avec Le Son du Peuple, mais je ne veux plus ne faire que ça. Les gens du hip hop nous cloisonnent dans l'électro, ceux de l'électro disent que nous faisons du hip hop.

La musique se nourrie de diverses influences, on peut tenter plein de trucs différents, alors nous on se fout royalement de savoir à quel clan on appartient. Nous on veut créer notre propore musique."
Au sein du Peuple dee l'Herbe, il y a belle lurette que les DJ's sont descendus de leur trône ! Notons la présence de deux guests dans ce nouvel album : JC 0001, rappeur enregistré dans le Guiness des records comme étant le rappeur au flot le plus rapide et UK Apache, MC de Badmarsh & Shri.

Et toujours autant de Break Beat à la Hard House (Maison en dur...), du Hip Hop old school (Smoking Dawg) et de la Ragga-Jungle (No Esacpe). Un album à découvrir de toute urgence.




 
18/10/2002
Julie Marchal
Aussi :
DJ Tal Stef -Guem - Nancy Funk Explosion - Le Peuple de l'Herbe - Keren Ann - Rubin Steiner 4tet - AkoshS. Unit - Kabarelectronik - Lames de Jazz - Karin Clercq, Benabar,Tarmac - Dom Colmé - Brasil Heros - Kaolin, Superbus - Nancy Jazz Périple (Gotan Project...) - Nada Surf - Luke -
Nancy Jazz Poursuite (la tournée des bars)