TOUT NANCY .COM

messages : deux oeuvres pour une valeur


rechercher

CREATION (mes'sages 9)

MES'SAGES' : DEUX OEUVRES POUR UNE VALEUR

 

Paul Flickinger a travaillé pas moins de deux ans sur ce projet d'expo... quand on voit le résultat, on comprend mieux pourquoi... "Mes'sages" est basé sur une idée simple mais pas simpliste : prendre dix valeurs fondamentales de nos sociétés et illustrer chacune par une peinture et une sculpture. Proposées pour la première fois aux yeux du public dans le hall du Conseil Général, ces oeuvres devraient faire parler d'elles.

 

Le hasard fait bien les choses, voilà certainement une phrase que doit souvent se répéter Paul Flickinger... car le hasard a sa part de mérite dans la naissance de cette expo. "J'ai une cheminée chez moi, un jour, un copain m'a ramené du bois pour faire du feu... il a posé le bois par terre... j'ai regardé et je me suis dit pourquoi j'assemblerais pas ces bouts de bois, et c'est devenu ma première scupture", explique-t-il. A la base donc, toutes les sculptures sont en bois, sauf une, mais Paul Flinckinger leur a greffé une multitude d'éléments de toutes sortes -un panneau sens interdit, une palette ou une cage à oiseaux...- pour qu'elles soient complètes et trouvent leur sens. "C'est de l'instinct, c'est dans le subconscient, quand je ne peux plus rien ajouter ou enlever, c'est que c'est bien..." Les 10 sculptures illustrent donc tour à tour ces fameuses valeurs que sont "le couple", "la mère et l'enfant", "la liberté", "la religion", "la mémoire", "la justice", "la race"," l'écologie", "la création" et "le moi". "C'est une interrogation sur le présent, quelque chose qui m'entoure... ces sont des valeurs immuables un peu en perdition en ce moment, on les oublie un peu. Le couple, c'est une notion complètement transformée, il ya 40 ou 50 ans, c'était autre chose. Je trouve qu'il ya beaucoup de valeurs factices qui nous trompent", affirme-t-il.

L'artiste espère interpeler le public grâce à ses oeuvres, mais insiste bien sur le fait qu'il s'agit seulement là d'une interrogation, "je veux amener les gens à réfléchir, mais ce n'est pas une réponse que je leur donne". Par exemple, concernant la valeur de la race, Paul Flickinger a placé au centre un pot à lait, "tout le monde se nourrit du même lait, c'est un immense tourniquet et on est tous dedans, c'est vraiment du symbolique", explique-t-il. Cet artiste, à ses débuts seulement peintre, s'est laissé tenter aussi tout naturellement par l'expression en deux dimensions pour compléter en quelque sorte le sens donné par la sculpture. "J'ai vraiment innové dans la forme, l'idée, c'est de reprendre dans ma peinture une toile ancienne, tout le monde les a toujours un peu vues, c'est pas des préférences,... des vierges à l'enfant, par exemple, il y en a des milliers", précise-t-il. Mes'sages, -une peinture et une sculpture se répondent-, trouve donc ici tout son sens avec ce travail parallèle sur toile et sculpture. En plus, le nom de l'expo est basée sur un double jeu de mots, il renvoie aussi à l'objet de base de l'ensemble des sculptures : une chaise. Laissons d'ailleurs l'artiste s'exprimer à ce sujet, "c'est des trônes, c'est comme des rois, c'est des valeurs qui sont établies, il faut être vieux pour être sage." Un aspect qui montre bien que chaque oeuvre ne marche pas séparément, "cela donne une unité, cela permet d'avoir une oeuvre plus compact."




RACE (mes'sages 7)

MEMOIRE (mes'sages 5)

COUPLE (mes'sages 1)






Ce travail autour de valeurs qui nous touchent tous, reflète en fait une perpétuelle recherche de la part de Paul Flickinger, "c'est l'homme qui m'intéresse, de savoir où l'humanité va,... surtout pour les générations qui viennent, il ya plein de leurres qui sont factices, comme l'argent..." Cette exposition se termine donc par la valeur du moi, Paul Flickinger aurait souhaité quelque chose de plus marquant, "un siège au milieu où tout le monde pourrait s'asseoir." L'idée n'a pas été réalisée mais cela n'empêche pas que ce cheminement permette à l'individu "d'arriver à sa propre sagesse". Effectivement, tout part du couple sans qui nous ne verrions pas le jour, et toutes les autres valeurs font partie intégrante de notre vie. "Je pense que c'est une seule oeuvre, c'est compact, précis et avec du sens", insiste-t-il. En effet, à son grand regret, il constate que dans l'art, certaines oeuvres n'ont pas de sens. Selon lui, "il faut avoir une démarche artistique, c'est à dire créer du sens pour que l'homme puisse progresser... il faut être chercheur dans l'art, si on est toujours sur un terrain qu'on connait déjà, ce n'est pas intéressant." Paul Flickinger n'a aucun secret de création, ça vient comme ça vient... Pour Mes'sages, "j'ai acheté dix chaises, et après il faut créer, ça vient au fur et à mesure... quand une fonctionne c'est parti. J'ai démarré par "la mère et l'enfant", ma fille a eu des jumeaux... j'étais dans une ambiance."

En plus de Mes'sages, d'autres oeuvres de l'artiste sont aussi à découvrir. Des inédites plutôt surprenantes comme une sculpture réalisée dans du cristal daum et un "Einstein" de plusieurs mètres de haut, exposé dehors vu sa taille. A côté de tout cela, une série de bronzes intitulée "les Précurseurs" et diverses peintures, entre autres, donnent un aperçu de l'univers du maître. "Tout est possible en création..., c'est peut-être la seule liberté qu'il nous reste..."


18/11/2002
Erica WALTER


MES'SAGES
de
PAUL FLICKINGER

jusqu'au 5 janvier 2003

 

Hall d'Honneur et Jardins
Conseil Général de Meurthe et Moselle
48, rue du Sergent Blandan

Entrée gratuite
du lundi au vendredi de 9h à 18h
le dimanche de 14h à 18h


ECOLOGIE (mes'sages 8)