TOUT NANCY .COM

Michèle BOUXIROT : élève de Pierre Dufour,


rechercher

MICHELE BOUXIROT : élève de Pierre Dufour

Secrétaire médicale, Michèle a toujours aimé dessiner et peindre. Elle a très tôt ressenti une vive attirance pour les couleurs. Elle a commencé à peindre seule, il y a onze ans, à l’aquarelle puis à l’huile, avec l’aide d’ouvrages spécialisés. Puis elle a pris des cours. Elève de Monsieur Pierre Dufour, elle fréquente depuis quelques années le Cercle des Arts où elle participe aux expositions qu’organise chaque année le professeur et président Pierre Dufour au CILM (Centre Intercommunal Laxou-Maxéville).

 

« Quand on connaît de grandes souffrances et de grandes peines, on a besoin d’exorciser tout cela. La peinture ne me vient pas naturellement, il faut que je me force, que je travaille beaucoup. Je sens qu’il faut sortir les émotions de mon être ; c’est ainsi qu’elles se transforment sur la toile. On n’imagine pas toujours, en regardant un tableau, quelle souffrance et quelle détresse se cachent sous la peinture !… »

Nathalie Simon

 

Portrait au fusain

Mystères de l’eau

 

Première aquarelle sur papier mouillé réalisée en une heure. Le mélange des couleurs et de l’eau est pour moi toujours magique.

Porte Collonges le Rouge

 

Aquarelle d’après une carte postale réalisée en cours, en une dizaine d’heures. Ici, la technique est différente puisque j’ai travaillé sur papier sec, en commençant par les couleurs claires, puis les couleurs foncées. Cela permet de pouvoir peindre en plusieurs séances. Evidemment, on ne peut pas revenir sur les couleurs claires.

Anonyme

 

Technique d’aquarelle et encre de Chine. Après avoir esquissé le dessin à la plume et à l’encre de Chine, on peint immédiatement avec de l’aquarelle en suivant le trait d’encre de Chine. La peinture et l’encre s’amalgament et donnent un résultat toujours inattendu. Là encore, c’est la magie qui opère !

Dans mon jardin

 

Pastel. Pour ce deuxième tableau au pastel sec, j’ai dû apprendre à maîtriser les ombres. Le gros inconvénient du pastel sec est que la craie s’en va lors des transports entre mon domicile et le lieu du cours.

Nu au pastel

 

Copie d’une œuvre de Degas

Nostalgie jurassienne

 

Huile d’après une carte postale

Initiation

 

Peinture à l’huile au doigt. Le pinceau n’intervient pas du tout dans cette technique ; on forme les fleurs en tournant le pouce dans la peinture. Le contact direct avec la matière est très intéressant.

Froideur hivernale

 

Huile au couteau. L’outil utilisé pour cette œuvre est bien évidemment très différent de l’habituel pinceau. C’est un coup à prendre, pas du tout évident au début. Le résultat est bien sûr moins fin, mais le relief obtenu grâce à l’épaisseur de la peinture et aux entailles pratiquées par le couteau est très surprenant.

Printemps

 

Huile au pinceau

Beauté aquatique

 

Huile au pinceau

Esmeralda

 

Huile au pinceau

Richesses du pays

 

Nature morte à l’huile et au pinceau

Bouquet printanier

 

huile

Emotion

 

Huile au couteau

Sweety

 

Huile au pinceau. Ceci est ma dernière toile réalisée en cours, au Cercle des Arts, avec l’aide de Monsieur Dufour.

Isabelle Chalumeau (écrivain public)

ZAZ-ECRITOIRE

BP 30125

54715 LUDRES

Tel : 06.70.35.05.76

e-mails : ichalumeau@free.fr et isabelle.chalumeau@wanadoo.fr

Sites : www.toutnancy.com/toutecrire et http://ichalumeau.free.fr