TOUT NANCY .COM

Première expo pour Mettre du Pigment


rechercher

Première expo pour Mettre du Pigment


Besoin de copies certifiées conformes, inscription sur les listes électorales ou renouvellement de carte d'identité ? Le ticket retiré à la mairie annonce le n° 285, l'horrodateur affiche un insolent 253. En attendant son tour mais sans perdre son temps, on peut toujours s'arrêter à l'expo qui a lieu en ce moment dans le Hall de l'Hôtel de Ville de Nancy. On glâne un peu, on observe, on se fait plaisir... et on en devient distrait. Le n° 286 est appelé. C'est malin !

 

 

Nom de code : "Mettre du Pigment".

Derrière ce joli nom se cachent deux étudiantes, Géraldine Jeandel et Solenne Dumond. La première est présidente de l'association qui a vu le jour en juillet dernier, la seconde en est la secrétaire. Toutes deux se destinent à une carrière professionnelles dans les milieux culturels, mais impatientes, elles n'ont pas voulu attendre la fin de leurs études pour se lancer.
Ensemble, elles créent l'association "Mettre du pigment" afin de promouvoir les jeunes artistes, décentraliser les lieux d'expositions et mélanger les formes d'art. C'est leur première exposition et elles en sont fières ; en parfaites autodidactes elles ont investit le Hall de l' Hôtel de Ville et organisé l' événement.

Solenne Dumond et Géraldine Jeandel

 

 

Thierry Marié

Les tableaux présentés à l' Hôtel de Ville sont des oeuvres réalisées par les élèves de l'atelier de dessin et de peinture du Passage Bleu - une vingtaine d' artistes pour une soixantaine de pièces -. Géraldine Jeandel étant elle-même une élève assidue de cet atelier, la collaboration avec Thierry Marié, professeur de dessin n'en fut que plus évidente. Pour ceux qui croient encore que l'Art est réservé à une élite, il faudrait qu'ils se remettent à la page. Le Passage Bleu démontre le contraire. "Il n'y a pas d'organisation de type scolaire, avec différents niveaux. Tout le monde travaille ensemble, c'est important pour l'émulation. D'abord, je leur apprends à observer les choses. Ensuite on étudie ensemble le dessin et la peinture dans une perspective théorique, comme les couleurs, les détails du visage, la perspective... Enfin on passe à la pratique. Il y a réellement un souci de développer les connaissances et les capacités de chacun pour parvenir à créer un projet personnel. La connaissance théorique est fondamentale pour bien pratiquer. En celà, l'atelier du Passage Bleu est un véritable lieu d'apprentissage" selon Thierry Marié.
Ici, pas de professionnels, que des amateurs ; mais amateurs au sens noble du terme, car en ce qui concerne le souci de la technique de travail, ils n'ont de leçon à recevoir de personne !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Jackie Verlin
Antoinette Ferry

Pour Jackie Verlin, ancienne danseuse, ou Antoinette Ferry, enseignante retraitée, la peinture n' est pas qu' un passe-temps.
Si la première est davantage portée sur l'abstrait, la seconde a choisi comme thème de prédilection les personnages en action. Elles participent toutes deux à l'atelier du Passage Bleu depuis ses débuts il y a sept ans et reconnaissent avoir progressé, notamment au niveau des connaissances théoriques. Si la peinture est un plaisir, elles prennent leur activité très au sérieux et attribue à l'art un rôle essentiel dans leur quotidien. "On visite toutes les expositions de Nancy. Et bien sûr, de temps en temps, je fais un petit séjour à Paris et revisite encore et encore les musées de la capitale dont je ne me lasse pas. Les disciplines artistiques sont essentielles selon moi. Avant, j'étais danseuse, et vous savez, danse et peinture sont finalement des arts très similaires", nous explique Jackie Verlin. "C'est une semi-professionnelle", ajoute Antoinette Ferry, "il lui arrive de vendre des toiles. Moi, je les donne !". Qui aime bien châtie bien.
L' ambiance au sein du groupe des élèves du Passage Bleu est chaleureuse. L'atelier est ouvert à tout artiste en herbe à partir de 12 ans, ainsi tout le monde s'y retrouve.

 

 

 

  Eclectisme, diversité des techniques et des sujets, voilà ce qui a séduit ces artistes qui exposent cette semaine à l Hôtel de Ville de Nancy. Ils sont d'autant plus fiers de présenter leurs travaux en ce lieu. Lorsqu'on les interroge sur ce que représente cet endroit, "prestige" et "gratification" reviennent sans cesse, une sorte de reconnaissance de leur investissement. Comme de vrais pros, ils défendent leur talent et avides de rencontrer de furturs admirateurs...

Bon, faut que j' y aille, je vais encore louper mon tour...

 

Exposition du 24 septembre au 1er octobre
Hall de l' Hôtel de Ville de Nancy
de 8 H à 17 H, entrée libre

Le Passage Bleu
14, rue Notre-Dame à Nancy

 

Julie Marchal