TOUT NANCY .COM

Elle court elle court la maladie du siècle.


rechercher

Elle court elle court la maladie du siècle...

Cruel manque de moyens, attitudes irresponsables ou manque d'informations, les causes en sont diverses à travers le monde, mais le virus est plus que jamais présent.
Pour commencer, une interview : Christelle de l'association AIDES

Pierre : Pouvez vous présenter brièvement l'association AIDES et votre travail au sein de celle-ci ?

Christelle : Je suis Christelle, volontaire à AIDES depuis un an.
L' association comporte une trentaine de volontaires bénévoles et une dizaine de permanents travaillant ici régulièrement autour des deux grands axes que sont la prévention et l' accompagnement nécessités par le SIDA, la séropositivité et les autres maladies sexuellement transmissibles, comme les hépatites, pouvant également être mortelles.

Plusieurs groupes de travail sont formés afin de réfléchir et d' agir.

Le premier travaille sur la réduction des risques auprès des homosexuels, le second sur la réduction des risques auprès des toxicomanes, un autre groupe s' occupe des migrants et de la population étrangère.

Ces trois groupes sont financés par la DDASS (Direction Départementale des Affaires Sanitaires et Sociales) à presque 100%. Un quatrième groupe travaille sur l'accompagnement et l'aide à l'insertion sociale des malades, très peu financé.

Deux autres groupes, non financés, existent et agissent. L'un accueille de jeunes mères, séropositives ou non, pour un soutien et un accompagnement d' elles-mêmes et de leur enfant. C'est dans celui ci que j'exerce. L'autre prend en charge des malades mentaux et des sourds. Des personnes formées dans ce domaine travaillent avec eux.

Les trois objectifs principaux de cette association sont SOUTENIR, INFORMER, ACCOMPAGNER et ce aussi bien à Nancy que dans les quatre vingt autres villes de France dans lesquelles l'association AIDES est implantée.

Pierre : AIDES va bientôt mener une opération nationale importante ayant pour nom "un franc n' est jamais symbolique". Pourriez vous nous en parler afin d' éclairer les visiteurs et notre rédaction.

Christelle : L'idée de cette opération vient de la fédération basée à Paris. C' est un accord passé entre l'association AIDES et certains commerçants.

Du 1 au 15 décembre 1999, chez un grand nombre de commerçants, une tirelire sera installée de sorte qu'elle soit visible par le client. De la documentation y sera également mise a disposition dans un but informatif et préventif.

Le principe est simple: Le commerçant acceptant l' opération s'engage à verser 1 franc par article de son choix vendu ou une certaine somme quotidienne. Le client peut également glisser de l' argent dans la tirelire

L' an passé AIDES Lorraine sud a récolté près de 60 000 francs suite à cette même opération.

Nous formons les étudiants qui souhaitent agir sur cette action car il faut présenter l'association aux commerçants et leur dire en quoi ce geste est important.

Pierre : Les commerçants se laissent-ils facilement convaincre par une telle action ?

Christelle : L' an dernier, ça s'est bien passé, même si les commerçants du centre ville de Nancy ont peu participé a l'opération. Nous espérons qu' ils seront plus nombreux cette année à soutenir le travail de notre association. Certaines pharmacies refusent d' entendre parler de SIDA. C'est dommage car à l' heure actuelle les cas de sida augmentent.

Heureusement, beaucoup de commerçants, surtout dans les quartiers décentrés, comprennent l'importance de cette action.

AIDES Lorraine Sud

NANCY :

3, rue du Château Salins
Tél : 03.83.35.32.32

EPINAL
: 03.29.35.68.73
SAINT-DIE
: 03.29.56.08.40
COMMERCY
: 03.29.91.07.07

SIDA Info Service : 0 800 840 840 800

(Appel anonyme, confidentiel et gratuit 24h/24 7j/7)
Fil Santé Jeunes : 0 800 235 236
Drogues Info Service : 0 800 23 13 13