TOUT NANCY .COM

Reggae night au Zénith


rechercher
Reggae night au Zénith
Le festival de reggae du 29 juin a emmené le public nancéien vers les paysages "roots" et ensoleillés de la Jamaïque.

 

Le groupe Bayal a lancé les festivités devant un public toujours en alerte de ses progrès et de ses évolutions. Ce groupe nancéien bien connus des afficionados du genre a largement rempli la dure mission de chauffer la salle, et c'est avec une grande impatience que nous attendons leur album.

Horace Andy a ensuite remué la fosse avec ardeur, communiquant une énergie certaine à la foule avide de rythme.

Horace Andy


C'est avec un plaisir grandissant que le public a pu ensuite apprécier l'arrivée des Israël Vibration.

Les papy du roots, malgré leur béquilles et leur longévité certaine, ont littéralement mit le feu, suscitant une vive émotion et emportant la salle tout entière dans ses "positive vibrations".


Les choristes ont enveloppé la mélodie de sensualité

La conclusion fut accordée au groupe Buju Banton, fort sollicité également pour son grouve plus ragga, idéal pour finir la soirée.

On regrette juste que cela n'ait pas duré plus longtemps.