TOUT NANCY .COM

Comment devenir fonctionnaire


rechercher

 

Vous rêvez de devenir fonctionnaire ?

Ou tout simplement, vous chercher du boulot ?

 

La fonction publique territoriale vous offre la possibilité, par voie de concours, d'accéder à toutes sortes de métiers. Pour obtenir des informations sur la marche à suivre pour se préparer et se présenter aux différents concours, quelques clics sur le net suffisent. Tapez « fonction publique » et hop, c'est parti !  ou alors, cliquez sur ce lien :

 

www.uncdg.com et ensuite sur « particuliers »

 

Parmi tous ces métiers, difficile de choisir. Alors laissez-moi vous en présenter un qui vous offre la possibilité d'exercer une fonction intéressante au sein d'une collectivité (Mairie, communauté de communes, conseil général ou conseil régional).

 

Il s'agit du métier de rédacteur qui correspond en fait à un grade de la fonction publique territoriale (catégorie B = cadre intermédiaire). Cependant, bien que le fait d'être rédacteur requiert une certaine maîtrise de la langue française, ça n'implique pas forcément que l'on soit affecté à un poste où l'on doit rédiger la majeure partie du temps. On peut très bien devenir secrétaire de mairie, ou exercer dans un service à vocation comptable, sociale, culturelle ou autre.

 

Si l'on veut devenir rédacteur, il faut passer un concours, dont les épreuves sont principalement axées sur votre façon de rédiger, mais également sur les finances et le droit public local. Vous trouverez de précieuses informations sur les différentes épreuves, et vous pourrez vous procurer les annales des années précédentes en vous adressant au centre de gestion de la fonction publique territoriale à l'adresse suivante : www.cdg54.fr

 

 

Voici quelques informations complémentaires sur le concours de Rédacteur Territorial :

 

Il existe deux spécialités : administration générale et secteur sanitaire et social)

Pour mémoire, la spécialité administration générale correspond à un métier axé sur la gestion administrative et financière et la réalisation des actions de développement.

Quant au secteur sanitaire et social, il s'agit principalement d'intégrer la fonction de secrétaire médico-sociale.

(Mais dans la pratique, on peut très bien se retrouver secrétaire d'un Centre Médico-Social en étant titulaire du concours dans la spécialité administration générale. Les fonctionnaires chargés du recrutement ne sont pas « psycho-rigides ». Enfin, ça dépend lesquels…)

Dans les communes de moins de 2000 habitants on peut se voir attribuer les fonctions de secrétaire de mairie avec d'importantes responsabilités.

La seule condition requise pour pouvoir se présenter au concours : Etre titulaire du BAC.

Ce concours a lieu à peu près tous les 18 mois, le centre de gestion vous fournira la date exacte du prochain concours. www.cdg54.fr pour la meurthe-et-moselle.

Afin de pouvoir empocher le précieux concours, il va falloir passer par l'étape de l'admissibilité, qui, si vous la passez, vous ouvrira les portes de la deuxième étape, l'étape d'admission.

L'épreuve d'admissibilité est composée de trois épreuves écrites :

  • Une composition de culture générale ou dissertation (3 h, coef. 4);
  • Un résumé de texte (3h, coef. 3) pour la spécialité administration générale et la rédaction d'une note relative aux différents secteurs d'intervention des collectivités territoriales dans le domaine médico-social (3 h, coef. 2) pour la spécialité secteur sanitaire et social;
  • Pour la spécialité administration générale, au choix ~composition portant sur le rôle écono­mique et les problèmes financiers et budgétaires des collectivités territoriales ou sur des pro­blèmes de droit public (3h, coef. 2); pour la spécialité sanitaire et social : composition portant sur des problèmes de droit de la santé publique et de droit social (3h, coef. 2) •


L'épreuve d'admission est également composée de trois épreuves, dont une est facultative :

(Pour l'épreuve facultative, les deux spécialités ont le choix pour l'épreuve facultative écrite (1h, coef. I) entre: langue vivante étrangère ou exercice de comptabilité analytique.)

 

4Pour la spécialité administration générale:

 

1 Un entretien avec le jury à partir d'un texte (40 mi coef. 3); (Jury composé généralement d'élus ou de fonctionnaires locaux : information importante pour bien axer son argumentaire)

 

2 Une question tirée au sort portant sur l'une des deux séries de problèmes non choisies par le candidat lors de l'épreuve d'admissibilité (30 mm, coef. 3)

 

4Pour la spécialité secteur sanitaire et social:

 

1/ Un entretien sans préparation avec le jury (20 mm, coef. 3);

 

2/ Une interrogation sur une matière tirée au sort en droit public ou droit civil et législation sociale ou législation financière et comptabilité des collectivités territoriales (20 mm, coef. 3).

 

Enfin, pour conclure, il existe, toujours dans la filière administrative, d'autre concours, selon votre niveau, notamment celui d'adjoint administratif (catégorie C) et celui d'attaché (catégorie A), nécessitant un BAC +2.

 

Y Mon conseil : Avant tout, préparez vous ! Si vous ne vous préparez pas à un concours, vous êtes quasiment certain d'échouer. Procurez-vous les cours et révisez sérieusement. Un peu de temps et de courage !!!

 

Enfin, il est toujours préférable, si vous souhaitez intégrer la fonction publique territoriale de passer en premier un concours de catégorie C (le plus « facile »), plutôt que d'attaquer directement des concours de catégorie B ou A et vous casser les dents, inévitablement si vous n'y êtes pas préparé ! Une fois que vous avez intégré la fonction publique, vous avez la possibilité de demander, dans le cadre de votre formation, une préparation à un concours de niveau supérieur (au Centre National de la Fonction Publique Territoriale CNFPT), ces cours étant pris en charge par votre collectivité et dispensant une excellent préparation aux épreuves…

 

Alors, n'hésitez plus, lancez-vous et devenez, fonctionnaire !

Bah quoi, y'a pas de sots métiers…

 

Paul BARTHELEMY